mardi 14 avril 2015

L'Enigme des 4 Rabbis dans le Pardés, des 4 Enfants de Pessah et des 4 Espèces à relier


Dans la tradition mystique juive cad, la Kabbale qui vient du mot réception de la lumière, nous pouvons aussi lire ce mot par Qobel (Bélier) celui qui enfonce les portes fermées du Palais de la sagesse primordiale et nous invite donc à regarder la connaissance cachée.

La Torah fut écrite, mais la Kabbale fut transmise de Phe à Phé (de bouche à bouche) car celle ci n'est pas figée, il y a le livre, le narrateur et celui qui écoute.
Il suffit donc de marcher sur le chemin de celui qui a déjà trouvée, puis de poursuivre la route et tracer un nouveau chemin , un raccourci ou un détour.

Nous allons donc tenter de résoudre l' énigme des 4 Rabbis qui montèrent au Pardés , le vergers céleste (Michnah Chap 14 Traité Haguigab)

"Nos Rabbis enseignent 4 hommes penetrerent dans le Pardes : ben Azzai, ben Zoma, Aher ( Elisha) et Rabbi Akiba. 

Rabbi Akiba les avais avertis en ces termes : Lorsque vous parviendrez devant les pierres lisses (marbres blancs), n'allez pas vous crier: "de l Eau, de l'eau", à cause du passage: "Celui qui dit des mensonges ne subsistera pas en ma présence" (psaume 101.7)
Ben Azzai regarda et mourut; à lui peut s'appliquer le passage : "elle a du prix aux yeux de le YKVK, la mort de ceux qui l aiment" (ps 116.15)
Ben Zoma regarda et devint fou; à lui peut s'appliquer le passage; " si tu trouves du miel, n'en mange que ce qui te suffit, sinon tu serais gavé et tu le vomiras" (pr 25.16)
Aher arracha les arbrisseaux. 
Seul Rabbi Akiva sortit en Paix comme il est entré"


Qu'est que ce Pardés?
Qu'est ce qu'il c'est passé pour chacuns d'eux?
Que signifie " des pierres lisses"?
Qu'ont ils vus?
Que veux dire la mise en garde de Rabbi Akiva?

Savaient ils ce qu 'il les attendait?

Pardés est un mot d'origine Perse (paradesa), qui signifie orangeraie ou un somptueux jardins, on l'apparente donc à Paradis.
Le Maharcha indique, la plus haute sagesse, on peut l atteindre par l'ascension mystique, par moyen de spéculations ou de moyen de techniques.
On y cueille les fruits de l 'arbre de vie qui represente la torah dans le verger de l'étude, le but est d'aller le plus loin possible dans l'infini.

PaRDèS, représente 4 niveaux de lecture et d'interprétation de la Torah, , les 4 Rabbis représentent 4 façons d'étudier et de cueillir le fruit de l arbre de vie.
P, Pchat, le Niveau du sens Littéral , 1° degré, Ben Azzai regarda est mourut
R, Remez, le Niveau du sens allusif, 2 ° degré, Ben Zoma regarda et devint fou
D, Drach, le Niveau du sens par l'analyse méticuleuse du talmud, Halaha et michnah, 3° degré, Acher regarda est arracha les arbrisseaux.
C'est 3 premiers degré ne sont que l'écorce de la torah de vie.
S, Sod, le Niveau du sens caché, Secret, 4°degré, lié à la source de l'infini. Rabbi Akiva est sortie en Paix.

Le Pardés enseigne une méthode qui conduit du sens extérieur au sens intérieur de la Torah, d ailleurs nous trouvons la même valeur numérique entre le mot mystére et Lumière.

Comme cité précédemment, cette michnah est d 'abord une énigme, à la première lecture , on ne le déchiffre pas, ensuite celle-ci nous révèle des questions, c'est le cœur du judaïsme.
On voit assez facilement qu'il s'agit de l'ascension mystique, mais les 3 rabbis sont -ils dans l'erreur, sont-ils des sots, Non ce sont tous de grands érudits.
Alors que veut on nous faire comprendre?

L'analyse de la Michnah nous enseigne 4 niveaux de lecture pour 4 Rabbis, soit 16 faces.

Rabbi ben Azzai:
Incarne le sens Litteral
Rabbi Eliezer dit "Quiconque n'a pas d'enfant, c'est comme s'il était, coupable d’effusion de sang"
Rabbi Yaakov dit "Quiconque n'a pas d'enfant, c'est comme s'il diminuait l'image de D"
Les sages " Celui qui parle du commandement de se reproduire sur la terre n'a pas d'enfant! certain parle bien et agisse bien,Toi, tu parles bien mais ton comportement contredit tes paroles"
Rabbi ben Azzai répondit; "qu'y puis je , je suis trop épris de torah"

1°Niveau, le sens littéral on comprend qu'il est le genre de prêtres qui ne fait ce qu'il dit, sa parole ne vaut rien.
il regarda et mourut, il a étudié la torah mais ne la pas vécue.
2° Niveau, le sens allusif , se réfère dans notre énigme au role de chaque rabbi incarne dans le pardés. Ben Azzai y tient celui du sens littéral, sa bouche répète les règles de conduite, comme un automate (zohar 26b). Ce sont des pierres lisses, il s abreuve de mirages.
3°Niveau, ce jardin est celui de la torah, l’étude équivaut à la pratique, "la chehinah est sur celui qui étudie, les anges viennent écouter et se réjouissent"
Ben Azzia  aime la torah plus que D puisqu'il diminue l'image de D. Peut etre ne cherche t-il même pas D dans la torah. Son étude est un jeu intellectuel désincarné, purement spéculatif. Il légifère et ose ne pas s'appliquer à lui même les lois qu'il déduit des textes. Il fait de l'arbre de vie qu'est la torah un arbre de mort. C'est un cerveau sans corps.
4° Niveau, le sens secret, la torah ne dévoile c'est mystères qu'à ceux qui l'aiment, de même , elle a du prix aux yeux de D , la mort de ceux qui l'aime.
Cependant, nous savons aussi qu'il n'a pas d'épouse, or la femme est le symbole du monde. L'expérience du mystère qu'il trouve dans la torah, le retranche du monde, le fait mourir, il ne relie pas l' En haut et l'En bas.
La mystique conduit certains à se genre de légéreté, de détachement qui peut mener au suicide de la conscience.

Ben Zoma:
Incarne le le sens allusif.
"un jour ben zoma était assis perdu dans ses pensées, et son maitre rabbi yehoshua ben hananya passa devant lui et le salua une première fois , puis une deuxieme fois sans obtenir de réponse la troisième fois ben zoma, lui répondit salut dans l agitation.
ben zoma lui lança, son maître ou as tu mis les pied ? je méditais .je scrutais l oeuvre du commencement...l'espace entre les eaux d'en haut et d en bas...
son maître fit volte face et dit à ces élèves ben zoma n'est plus de ce monde
1 Niveau  ben zoma, spécule sur les sphères célestes, il a perdu le contact avec l 'immédiat, il ne voit pas son prochain et ignore le salut de l'homme.
2 Niveau, dans il observe l'allégorie , mais il l'a prend au 1°degré qu'elle importance la distance des eaux d en haut, l'essentiel est la séparation pas la longueur.
il cherche à mesurer la métaphore, il prend l'image pour la chose, les pierres pour de l'eau, pour lui ces pierres sont un mirage.
3 Niveau, "si tu trouve du miel"ben zoma se gave de mots et se perd dans les détails. Lui qui veut mesurer ce qui n'a pas de dimension, il tente de saisir l'insaisissable. il devint fou.
il se gave, il a certainement compris ou effleure lui aussi un mystère de la séparation et de l'union, le trait entre le fini et l infini.

Acher :
Incarne les commentaires du Drach,
(en fait Elisha ben Abouya, qui fut condamné comme hérétique et son nom fut retirer des livres).
" Lorsque Aher vit la langue de rabbi Houtspin sur un tas de fumier, il s écria : il s'est adonné a étudier pendant toute son existence....Est ce la récompense de la torah a partir de ce jour, il perdit la foi" (houlim 142, kiddouchim 39b, haguiga 2 1)
il faut placer cette histoire dans le contexte historique , les romains occupent Jérusalem, ils s opposent à ceux qui étudient la torah, cela apres 50a de la destruction du second temple.
les juifs se posaient sérieusement des questions sur D , l intervention divine, l alliance, la fidélité a la tradition
la génération qui souffraient de l oppression payait pour les fautes des ancêtres qui avaient irritée D
la loi oral fut compilée et écrite a cette époque, en concurrence avec les sectes chrétiennes, les rabbins tentent de promouvoir la foi, une foi interdisant toute remises en question de leurs réponses. ils promettent des récompenses dans le monde future.
il étudie les commentaire de la torah et il arrache les jeunes pousses
1 NIveau, c est un crime de lèse  majesté comment manque de respect envers D et son beau jardin céleste
2 Niveau, les jeunes symbolisent la michnah, la loi oral qui sont des petits arbres  comparé a l arbre de vie qu est la torah, elisha les déracinent
cette image montre qu il désavoue l autorité de la tradition orale et contexte la hiérarchie religieuse installée dans ces privilèges.
Elisha est la figure du doute et plus que du doute , du désespoir., il sent que les rabbins  confondent trop souvent leurs points de vue avec la vérité de  et la volonté de D
il est revolte par la souffrance, et il s interroge sur ce D qui laisse tuer les fidèles.
les rabbins l ont condamnés , il n avait alors plus peur ni de D, ni rabbins.
3 Niveau , on nous dit qu arracher les pousses, signifie corrompre la jeunesse avec des idées anti conformiste, malheureusement ce ne sont pas les idées qui sont anticonformiste, ce sont les faits qui ne cadre pas avec la doctrine.
" le talmud promet qu il sera tenu compte pour ceux qui étudient la torah, la michnah, la guemara, c est une illusion, les promesses concernant les faveurs divines ne sont que des affirmations sans fondement, ils sont refutes par les faits ( il voit la langue du rabbi sur du fumier)
elisha dénonce cette doctrine de rétribution. il considère que ceux qui étudient sont des hypocrites ou étudient jusqu’à perdre haleine sans regarder ce qui les entourent comme des perroquets aveugles. ils s erigent au dessus des dogmes et de la loi et elisha prouve leur insignifiance.
il outrage et il ne lui arrive rien, D ne se venge pas pour irrévérence, il est bien au dessus de ces calculs humains.
Cette impunité est insupportable pour les autorités religieuses qui l exluent de leurs cercles.
Elisha imagine que la religion transforme la réalité, il s aperçoit de la vanité de cet espoir , il veut libérer le judaïsme de ces utopies, il veut qu on parle de l indifférence de D.
Son indignation est en fait mal pose, il ne tient pas compte des autres des interprétations et contradictions contenus dans la tradition.
la récompense de la torah , c est la torah et rien d autres!
l étude est  son propre but, sa propre rétribution.
on n étudie pas pour benefice futur, ma pour le plaisir de se rencontrer soi même en parlant a de D.
la torah est un poison mortel pour qui l'étudie  dans un but intéresse,
ce n'est donc pas pour vivre plus longtemps ni de meriter le paradis que l on fréquente D a travers la torah. Mais il ne se trompe pas en découvrant que D n'est pas un garde du corps, la fréquentation assidue de D ne protège pas de la misère.
4 niveau, dans le le jardin de l'étude se trouve l 'arbre de vie - la Torah- et les jeunes pousses que son l'interprétation et les commentaires. Elisha s'arrache de lui-même ces petits arbres dogmatiques et institutionnel qui l'on mené en erreur.
il dépasse la religion et prends la liberté d'être  libre . Il n'a plus peur de D. Il comprend que D n'est pas le grand comptable des rétributions hypothétiques. Mais au coeur du doute et du désespoir, il tente encore de l approcher. il interroge l 'essentiel: ce qui est en haut, ce qui est en bas, ce qui est avant (le commencement) et ce qu'il y aura  aprés (la vie). 
Que s'est il passé pour ? dans l'extase mystique , il voit que le D auquel il a cru n'est pas le D, qu'il rencontre . Mais il veut à son tour imposer sa vision, son expérience de D comme vérité.

Le 4°, Rabbi Akiba:
Incarne le Sod
essayons de comprendre d'abord qui était rabbi Akiba et quel était la situation a son époque.
Il habitait Babylone à catte époque de malheur, les juifs commençaient à s' interresser à d 'autres religions et sectes, et il tentais d unir en un seul courant.
"en voyant le temple de Jérusalem détruit en ruine,Rabbi Akiba riait, tandis que ces amis sanglotaient, D a tenu sa parole en nous chatiant, il tiendra aussi sa parole de nous délivrer"
Dans le talmud, Rabbi Akiba est cité partout.
1 niveau, cela indique qu'il connaissait déjà la paix de la foi. Il est arrivé avec elle et sort avec elle. Tout confirme ces croyances.
2° Niveau, Akiba incarne la sagesse des rabbins. C'est un prêtre typique qui enseigne la croyance et la conforte. Akiba qui a participé à la rédaction du Talmud, est bien évidemment valorisé dedans. Il est au coeur de la propagande rabbinique qui veut lier la foi à la sagesse.
Au 3° Niveau, Akiba est connu pour avoir eu des visions. Il a fondé une partie de son autorité sur cette sorte d'expérience invérifiable et mystérieuse à son illumination.
Mais Akiba n'est pour autant un sot, il croit au miracle il rie du malheur du temple comme Abraham qui rentrait dans la fournaise à l 'époque de Nemrod.

Dans notre énigme, il incarne le Sod (secret) de Pardes.Il a vu le mystere.
"Lorsque vous parviendrez devant les pierres lisses , n allez pas vous écrier des eaux , des eaux"
"Celui qui dit des mensonges ne subsistera pas en ma présence"  (ps 101,7)
Qu'est ce qu'il veut ?
Si tu bâtis pour moi un autel de pierres, tu ne le bâtiras pas en pierres taillées (exode 20,25)
les pierres lisses sont des pierres taillées interdites parce que les idolâtres les emploient.
a travers cette métaphore, qui évoque la tentation idolâtre, akiba nous met en garde contre l 'idolâtrie
"ce n'est pas pour rien sue la torah est comparé a l'eau" (baba quama)
Lorsqu on croit la comprendre , on n'aperçoit qu'un tout petit peu de son sens, comme lorsque l'on veut saisir de l'eau, on ne peut la recueillir , elle est insaisissable, ne disons nous pas que la torah a 70 faces, elle est un puit inépuisable.

"les eaux se condensent comme de la pierre (job 38,30)
On peut donc voir les pierres lisses comme comme de la glace, une torah figée, gelée. une torah de vérité sans ses 70 faces, amputée d’interprétations ne serait que mensonge.
Les pierres lisses peuvent représenter les premières et secondes table de la loi
les premières représentent l arbre de vie ou la torah mystique. Les secondes correspondent a l arbre de connaissance du bien ou du mal , de permis , du non permis.
Pour trouver les premières, il faut regarder à travers les secondes , dans la profondeur (les eaux) et non à la surface (les pierres lisses)
L 'avertissement de rabbi Akiba concerne alors les 3 premiers niveaux; littérale, symbolique, et exégétique , Ne vous y arrêter pas! Lisez à travers les lignes !

Nos arretrons là pour aujourd’hui et relirons les 4 enfants de Pessah (le sage, le méchant, le simple et celui qui ne sait...)
Notamment avec l 'enfant qui ne sait pas poser de questions (qui n attend rien d'autre que D.)
Ou même, avec les 4 espèces que nous relirons avec les Fétes de Souccot (les fetes des cabanes)

Interprété, d après le  livre le Kabbaliste de Patrick Lévy


Vous trouvez cet article intéressant, LIKER SVP !!! Facebook ou Google+ ou les 2.
Vous pouvez partager ce texte à condition d'en respecter l'intégralité et de citer la source: http://la-source-des-sagesses.blogspot.fr/

Recevez nos derniers articles

les coups de coeur

Maître

de Sagesse

Auteur Un-connu

Si tu te contentes de boire l'eau de mon puits, demain tu mourras de soif, soit parce que j'ai fermé la porte, soit parce que je suis en voyage.

Si tu veux étancher ta soif, creuse ton terrain et tu trouveras la source car elle est en toi.

Creuse ton puits, ainsi tu auras toujours de l’eau partout où tu iras.

Le puits est en toi,

la source est en toi.

Cherche et tu trouveras le trésor qui t’enrichira.

N’oublie jamais que celui qui compte sur la richesse d’autrui est semblable à celui qui fait un beau rêve dans lequel il reçoit beaucoup d’argent, et qui constate au réveil que sa poche est vide. Le bien des autres est pour nous comme la fortune d’un rêve.

Cherche en toi et tu trouveras.


CRÉER DE LA LUMIÈRE À PARTIR DE RIEN

A sa manière, Raymond Devos avait eu l’intuition de la nature ambiguë du vide, en expliquant dans un sketch que « rien … ce n’est pas rien. La preuve c’est qu’on peut le soustraire. Exemple : Rien moins rien = moins que rien ! Si l’on peut trouver moins que rien c’est que rien vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien ! En le multipliant. Une fois rien … c’est rien. Deux fois rien… c’est pas beaucoup ! Mais trois fois...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE POINT ZERO ET CHAMP AKASHIQUE

Le champs de Cohérence akashique Les mystiques et les sages nous informent depuis longtemps qu’il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l’information, connu sous le nom de «champ akashique». De récentes découvertes en physique quantique indiquent: celui-ci est réel et il a son équivalent dans le champ du point zéro qui sous-tend l’espace comme


----------------------------------------------------------------------------------------------------------


LES CHAMPS DE TORSION PRODUIT PAR LA CONSCIENCE EST LA CLÉ DE LA « THÉORIE DU TOUT »

Les champs de torsion, la clé de la « Théorie du Tout » incluant la conscience On attribue généralement la première recherche concernant la découverte du « champ de torsion » appellée aussi « 5ème force ou élement », au russe le Pr Mychkine dans les années 1800. C’est un collègue d’Einstein, le Dr Eli Cartan qui a le premier appelé cette force champ de « torsion »

------------------------------------------------------------------------------------------------------


LA LUMIÈRE D APRÈS L'ARBRE SÉPHIROTIQUE

D’après la tradition Kabbalistique, la lumière est née dans Ain Soph Aur (Lumière illimitée), qui lui-même est né dans Ain Soph (L’infini), qui lui-même est né dans Ain (Vide absolu). Cette lumière illimitée se manifeste comme une étincelle...


-------------------------------------------------------------------------



LA MEDECINE LUMIERE -1

La Médecine Lumière Commençons par quelques définitions: Qu'est ce qu'est la médecine: La médecine de type occidentale est la science et la pratique étudiant l'organisation du corps humain (physique, qq fois psychologique), son fonctionnement normal, et cherchant à le restaurer la santé par le traitement,.


-------------------------------------------------------------------------

LE LIVRE DE NOE OU LA MEDECINE INDIENNE

Originaire de l'Inde, la médecine Indienne, ou médecine orientale, est un système médical complet et cohérent, tout comme le sont la médecine occidentale ou la Médecine traditionnelle chinoise, par exemple. Il est considéré comme le plus ancien système médical de l'histoire humaine. La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose ce savoir médical..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA TRADITION PRIMORDIALE -2

Tradition Primordiale et Torah de Sion : Aux source de la Kabbale Originelle. Mission d’un Peuple Élu pour la réaliser Les premières questions que nous poserons dans cet exposé, sont les suivantes: Y a-t-il véritablement une Mission d’Israël parmi les Nations ? La réponse est catégoriquement: Oui! Et elle ait été préfigurée par le Patriarche Abraham, ancêtre du peuple d’Israël, et des Juifs, à qui Dieu promis la Terre d’Israël en Héritage...
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L ÂME HUMAINE, SELON LA PHYSIQUE QUANTIQUE

Boris Iskakov est né le 14 novembre 1934 à Magnitogorsk. En 1957, il a achevé ses études à l’Institut de techniques physiques de Moscou. Auteur de la théorie des réactions en chaîne dans l’économie, il a consacré une série d’ouvrages à l’application des méthodes mathématiques en agriculture. Docteur en économie, Boris Iskakov étudie depuis quelques années les méthodes statistiques et quantiques servant à modéliser les processus qui s’opèrent...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------


LE CORPS RÉCEPTEUR DE VIBRATION ELECTROMAGNÉTIQUE

La médecine occidentale est une médecine symptomatique, qui s’intéresse plus aux conséquences qu’aux causes. L’approche réductionniste de la médecine occidentale Les médecins aujourd’hui sont éduqués pour répondre de façon chimique à une extraordinaire diversité de symptômes, dont la plupart procèdent de mécanismes ...




LE TEMPS QUANTIQUE DANS LA KABBALE 2

Lumière Sans Fin (Ohr Ein Sof) et Récipient Primordial : la Vraie Réalité La réalité du 1% Toute cette réalité où, souvent, vous avez l’ impression de marcher sur une route qui ne conduit vers nulle part, où vous faites l’expérience de l’exil intérieur, de la relativité de tout, du manque de points de référence absolus, la Kabbale l’appelle la réalité du 1%. C’est une réalité où justement existent le temps, l’espace, le mouvement, ce qui...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

LUNE DE SANG, LA FIN ET LE DÉBUT DE NOUVEAU TEMPS

Lune de sang Le livre de la Genèse dit que DIEU utilise le soleil, la lune et les étoiles pour des signes et les saisons. De tels exemples peuvent être trouvés dans la Bible, d ailleurs le calendriers juifs et basé à la fois sur le calendrier solaire et lunaire. Or il va apparaitre ces années des Eclipses 2014 et 2015, pendant les fêtes juives appelées les Tetrades, au cours desquelles, à chaque fois, il s’est passé un évènement...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

À la différence de l’espace, le temps est une dimension incontrôlable. Qu’on le veuille ou non, la flèche du temps semble dirigée invariablement vers le futur. « Nous ne nous baignons jamais deux fois dans le même fleuve », précisait Héraclite. Plus de deux millénaires se sont cependant écoulés depuis cette affirmation du philosophe grec. Aujourd’hui, à l’heure de la science atomique et de la conquête spatiale, notre regard sur le cosmos...