jeudi 21 mai 2015

Bioéméectricité et Kundalini 2





Le Sexe, utilisé de façon appropriée dans l’acte d’amour, peut produire certaines vibrations. Il peut susciter ce que les orientaux appellent l’ouverture des Fleurs de Lotus (les chakras dont les sept chakras fondamentaux, ou la fermeture de la boucle dans la Malkhout dans les connaissances hébraiques).
La Kundalini est la force de vie et d’amour.
En Asie, l’adoration du Lingam Yoni, les organes sexuels de l’homme et de la femme, est une chose courante.
C’est la raison pour laquelle l’Église chrétienne et les autres religions interdisent la masturbation et toutes formes de sexe (abstinence, l'amour que par l'esprit, alors que des textes cachés demontre que Jésus avait bien des relations avec une certaine Marie-Madeleine).
Le sexe est la puissance créatrice, l’utilisation de cette force de vie permet de créer un autre être humain.
Il y a actuellement peu à dire sur cette force divine d’une puissance considérable que chacun d’entre nous possède potentiellement en soi. Tout ce qui concerne cette énergie est resté par prudence très secret, car il est dangereux de la manipuler. C’est pourquoi la connaissance de cette force est transmise de maître à disciple et, précisons-le, à des disciples suffisamment avancés dans le travail de purification physique, mental et moral.

Cependant, aux lecteurs désireux d’approfondir cet aspect particulier de l’ésotérisme, nous conseillons, pour une approche intellectuelle, l’ouvrage très érudit d’Arthur Avalon, ou bien qq. cours en ligne de Rav Yosseph Hai . Quant à nous, nous essayerons ici de formuler quelques indications simples en évitant la terminologie orientale souvent fort complexe pour les européens non familiarisés avec les termes sanskrits ou Hébraiques.

Kundalini est une énergie localisée dans les profondeurs des dernières vertèbres sacrées (d’où ‘origine ancienne et véritable du qualificatif « sacré »). Elle a reçu les noms les plus divers tel que Feu Serpent ou Mère du Monde. Cette dernière appellation lui convient d’ailleurs parfaitement car c’est elle qui vivifie nos différentes enveloppes de matière, de la plus subtile à la plus dense.

La Kundalini Shakti est aussi cette force qui, lorsqu’elle s’anime, se manifeste comme étant l’univers.
Kundalini est aussi appelée le pouvoir annulaire ou serpentin à cause de la manière dont elle progresse en s’élevant de centre en centre, c’est-à-dire selon une spirale en perpétuel mouvement.
Cette énergie hautement sacrée est un pouvoir occulte de feu électrique associé à l’azote des alchimistes ou à l’Akasha des hindous. C’est uniquement grâce à cette énergie que le monde peut exister et, en dernier lieu, c’est elle la force primitive qui sous-tend toute la matière organique et inorganique.

Ce grand principe divin étant partiellement endormi a besoin d’être éveillé afin de pouvoir s’élever. Cette élévation concerne toute la technique fondamentale des écoles ésotériques, surtout celles d’influence tantrique. Ainsi, selon la croyance habituelle, lorsque cette force s’élève dans le Brahma nadi (à l’intérieur du Sushumna), il s’ensuit une activité accélérée des centres psychiques et les canaux montant et descendant le long de l’épine dorsale sont débarrassés de toute obstruction. Ce processus est dangereux, car il constitue une inversion des faits réels.
En fait, ce feu kundalini n’est tout naturellement élevé et conduit vers la lumière dans la tête que lorsque tous les centres sont pleinement éveillés et lorsque les chenaux situés le long de l’épine dorsale sont entièrement libres d’accès. Aussi est-il préférable pour les disciples de s’intéresser aux centres avant tout essai d’élévation de Kundalini.

Selon la tradition ésotérique, la montée de Kundalini a lieu lorsque l’âme agit par le centre coronal et lorsque celui-ci affirme son emprise sur les deux centres, cardiaque et coccygien, en connexion avec le nerf vague.
Kundalini subit d’autre part une certaine attraction causée par l’union des trois centres supérieurs (pituitaire, pinéal, Alta-Major ou la montée dans les 3 sephiroth supérieurs à partir du moment que la Malkhout soit bouclée).

A mesure que Kundalini s’éveille, elle accroît continuellement l’action vibratoire, non seulement des centres, mais aussi de chaque atome de matière dans les corps, éthérique, émotionnel, et mental. C’est pourquoi on peut dire qu’elle est le feu de la matière.

Lorsque apparaît la lumière dans la tête, Kundalini monte vers le haut en consumant tout ce qui obstrue son passage dans Sushumna et elle vitalise les cinq lotus se trouvant le long de l’épine dorsale, ainsi que les deux centres de la tête. C’est alors que les ventricules du cerveau et les aires vitales deviennent eux aussi actifs et produisent ce que l’on nomme « l’illumination ».

Voici résumés, par le Tibétain, les effets de la montée de Kundalini :
A) Elle agit sur la concentration de la conscience de soi au niveau des trois véhicules inférieurs, l’entraînant de haut en bas, dans une pleine expression et élargissant son contact sur les trois plans, dans les trois mondes.
B) Elle fait descendre de l’esprit triple, de plus en plus du feu de l’esprit, accomplissant pour le corps causal ce qui fait l’ego pour les trois véhicules inférieurs.
C) Elle provoque l’unification du supérieur et de l’inférieur et attire la vie spirituelle elle même. Quand ceci est fait, quand chaque vie successive voit son accroissement de vitalité dans ses centres, et quand la Kundalini dans sa septuple faculté sensibilise chaque centre, alors le corps causal même se révèle inadéquat pour l’influx de vie venant d’en haut.

Un autre témoignage, celui du Swami Sivananda Sarasvati, nous intéresse car il explique fort justement l’ascension de Kundalini :
« Ensuite, le Yogin s’élève tout le long de la Sushumna, de centre (lotus) en centre. L’ascension a lieu graduellement, grâce à de patients efforts. Même un simple choc à la base de la Sushumna procure un grand Ânanda (béatitude). Vous en êtes comme enivré. Vous en oubliez totalement le monde !
Quand l’ouverture de la Sushumna est un tant soit peu mise en branle, la force cosmique (Shakti) du « Serpent de Feu » (Kula kundalini) s’efforce de pénétrer dans la Sushumna. Il s’établit alors un grand Vairâgya (esprit de renoncement). Vous deviendrez impavide, vous contemplerez diverses visions. Vous admirerez la splendide lumière intérieure (antarjyotish). Cela s’appelle « unmaniavasthâ ». Vous obtiendrez différents pouvoirs supra-normaux (siddhis), diverses espèces d’ânanda, plusieurs genres de connaissance en contrôlant et en exerçant les divers çakras.
Si vous avez maîtrisé le Mulâdhârâ chakra (lecentre déjà conquis le plan terrestre. Si vous avez maîtrisé le centre situé au niveau de l’ombilic (Manipûra çakra), vous avez déjà conquis le feu. Le feu ne vous brûlera pas. Les Pancha-dhâranâs (cinq espèces de concentration) vous aideront à conquérir les cinq éléments. Apprenez-les sous la direction d’un maître spirituel (ou gourou) qui soit un vrai yogi ou ascète. » {La Pratique de la Méditation de Swami Sivananda Sarasvati, p. 32 Ed. Albin Michel.)

Dans le symbolisme maçonnique, Kundalini peut être identifiée à Chiram, celui-ci étant l’équivalent du feu spirituel remontant à travers les trente-trois degrés (voyez le chapitre sur la colonne vertébrale), ou segments de l’épine dorsale, et qui pénètre dans le dôme de la chambre haute (le crâne), passant finalement dans le corps pituitaire- (Isis) où est évoqué Râ (pinéale). Alors seulement le mot sacré et secret est révélé. Moïse est également un exemple type de l’initié parvenu à la Transfiguration résultant d’une élévation de Kundalini au sommet de la tête.

On pourrait aussi parler du caducée d’Hermès, symbole adopté par nos médecins modernes et représentant Kundalini s’élevant avec Ida et Pingala vers la glande pinéale ; les ailes représentent la libération vers les mondes spirituels et bien entendu la libération de toute souffrance ou maladie.

Nous trouvons en Inde un grand nombre d’objets ayant une signification identique, qu’il s’agisse du bâton des brahmanes à sept noeuds ou des baguettes portées par les initiés Todas du sud de l’Inde. Nous voyons là encore que le symbolisme est universel.

On ne saurait trop répéter, surtout de nos jours, que bien trop nombreux sont les gourous de l’Inde à prétendre élever ce feu sacré par leur seule présence. De même, peuvent être dangereux dans des mains inexpertes les enseignements livresques cherchant à dévoiler des méthodes pour éveiller le Feu Serpent.

En fait, même la préparation qui précède la pratique d’éveil de Kundalini est fort longue et nécessite patience et courage.

L’énergie de la vie, nous le savons, s’élève naturellement en chacun de nous par Ida et Pingala ; ceci concerne la vie de l’homme moyen jusqu’au disciple. Jusqu’à ce stade, une école initiatique traditionnelle, des ouvrages, des conférences, bref, toutes les études théoriques et pratiques seront largement suffisantes et ne présenteront aucun danger pour l’étudiant. Même une approche solitaire peut être fructueuse.
Tout se complique lorsqu’il s’agit d’unir Ida et Pingala (Hochmah et Binah pour les unir a Daat) et de les fusionner dans la Sushumna.

C’est uniquement là qu’un maître est indispensable, car la force qui s’élève ira géométriquement de centre en centre, formant un certain nombre de figures triangulaires. Cependant le circuit que doit prendre Kundalini est, différent pour chaque individu selon son stade d’évolution spirituelle et selon l’activité de ses centres. Voilà pourquoi des instructions précises quant au cheminement du Feu Serpent ne peuvent être données que personnellement par un haut adepte ayant lui-même maîtrisé Kundalini, ce qui est au demeurant fort rare.

Aussi, lorsque l’on dit que le maître arrive quand le disciple est prêt, il s’agit d’un disciple qui, à nos yeux, pourrait déjà apparaître comme un très grand initié. Cependant, vis à vis d’un maître, il ne sera qu’un simple disciple. Cela pour nous amener à plus de modestie concernant notre état. Les archives des maîtres de sagesse admettent qu’en restant très optimiste un disciple sur mille est prêt à aborder ce délicat travail, surtout en Occident où la vie moderne et polluée ne se prête guère à l’ascétisme rigoureux que se doit d’observer un tel pratiquant.

Rappelons pour finir que Kundalini peut être salvatrice ou destructrice selon le degré de préparation du disciple et le maître Asanga (fondateur du Tantrisme) résume très justement cette prudente préparation :« Découvrez le serpent de l’illusion à l’aide du serpent de la sagesse et ensuite le serpent endormi montera vers le lieu de rencontre. »

Vous pouvez partager ce texte à condition d'en respecter l'intégralité et de citer la source: http://la-source-des-sagesses.blogspot.fr/

Recevez nos derniers articles

les coups de coeur

Maître

de Sagesse

Auteur Un-connu

Si tu te contentes de boire l'eau de mon puits, demain tu mourras de soif, soit parce que j'ai fermé la porte, soit parce que je suis en voyage.

Si tu veux étancher ta soif, creuse ton terrain et tu trouveras la source car elle est en toi.

Creuse ton puits, ainsi tu auras toujours de l’eau partout où tu iras.

Le puits est en toi,

la source est en toi.

Cherche et tu trouveras le trésor qui t’enrichira.

N’oublie jamais que celui qui compte sur la richesse d’autrui est semblable à celui qui fait un beau rêve dans lequel il reçoit beaucoup d’argent, et qui constate au réveil que sa poche est vide. Le bien des autres est pour nous comme la fortune d’un rêve.

Cherche en toi et tu trouveras.


CRÉER DE LA LUMIÈRE À PARTIR DE RIEN

A sa manière, Raymond Devos avait eu l’intuition de la nature ambiguë du vide, en expliquant dans un sketch que « rien … ce n’est pas rien. La preuve c’est qu’on peut le soustraire. Exemple : Rien moins rien = moins que rien ! Si l’on peut trouver moins que rien c’est que rien vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien ! En le multipliant. Une fois rien … c’est rien. Deux fois rien… c’est pas beaucoup ! Mais trois fois...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE POINT ZERO ET CHAMP AKASHIQUE

Le champs de Cohérence akashique Les mystiques et les sages nous informent depuis longtemps qu’il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l’information, connu sous le nom de «champ akashique». De récentes découvertes en physique quantique indiquent: celui-ci est réel et il a son équivalent dans le champ du point zéro qui sous-tend l’espace comme


----------------------------------------------------------------------------------------------------------


LES CHAMPS DE TORSION PRODUIT PAR LA CONSCIENCE EST LA CLÉ DE LA « THÉORIE DU TOUT »

Les champs de torsion, la clé de la « Théorie du Tout » incluant la conscience On attribue généralement la première recherche concernant la découverte du « champ de torsion » appellée aussi « 5ème force ou élement », au russe le Pr Mychkine dans les années 1800. C’est un collègue d’Einstein, le Dr Eli Cartan qui a le premier appelé cette force champ de « torsion »

------------------------------------------------------------------------------------------------------


LA LUMIÈRE D APRÈS L'ARBRE SÉPHIROTIQUE

D’après la tradition Kabbalistique, la lumière est née dans Ain Soph Aur (Lumière illimitée), qui lui-même est né dans Ain Soph (L’infini), qui lui-même est né dans Ain (Vide absolu). Cette lumière illimitée se manifeste comme une étincelle...


-------------------------------------------------------------------------



LA MEDECINE LUMIERE -1

La Médecine Lumière Commençons par quelques définitions: Qu'est ce qu'est la médecine: La médecine de type occidentale est la science et la pratique étudiant l'organisation du corps humain (physique, qq fois psychologique), son fonctionnement normal, et cherchant à le restaurer la santé par le traitement,.


-------------------------------------------------------------------------

LE LIVRE DE NOE OU LA MEDECINE INDIENNE

Originaire de l'Inde, la médecine Indienne, ou médecine orientale, est un système médical complet et cohérent, tout comme le sont la médecine occidentale ou la Médecine traditionnelle chinoise, par exemple. Il est considéré comme le plus ancien système médical de l'histoire humaine. La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose ce savoir médical..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA TRADITION PRIMORDIALE -2

Tradition Primordiale et Torah de Sion : Aux source de la Kabbale Originelle. Mission d’un Peuple Élu pour la réaliser Les premières questions que nous poserons dans cet exposé, sont les suivantes: Y a-t-il véritablement une Mission d’Israël parmi les Nations ? La réponse est catégoriquement: Oui! Et elle ait été préfigurée par le Patriarche Abraham, ancêtre du peuple d’Israël, et des Juifs, à qui Dieu promis la Terre d’Israël en Héritage...
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L ÂME HUMAINE, SELON LA PHYSIQUE QUANTIQUE

Boris Iskakov est né le 14 novembre 1934 à Magnitogorsk. En 1957, il a achevé ses études à l’Institut de techniques physiques de Moscou. Auteur de la théorie des réactions en chaîne dans l’économie, il a consacré une série d’ouvrages à l’application des méthodes mathématiques en agriculture. Docteur en économie, Boris Iskakov étudie depuis quelques années les méthodes statistiques et quantiques servant à modéliser les processus qui s’opèrent...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------


LE CORPS RÉCEPTEUR DE VIBRATION ELECTROMAGNÉTIQUE

La médecine occidentale est une médecine symptomatique, qui s’intéresse plus aux conséquences qu’aux causes. L’approche réductionniste de la médecine occidentale Les médecins aujourd’hui sont éduqués pour répondre de façon chimique à une extraordinaire diversité de symptômes, dont la plupart procèdent de mécanismes ...




LE TEMPS QUANTIQUE DANS LA KABBALE 2

Lumière Sans Fin (Ohr Ein Sof) et Récipient Primordial : la Vraie Réalité La réalité du 1% Toute cette réalité où, souvent, vous avez l’ impression de marcher sur une route qui ne conduit vers nulle part, où vous faites l’expérience de l’exil intérieur, de la relativité de tout, du manque de points de référence absolus, la Kabbale l’appelle la réalité du 1%. C’est une réalité où justement existent le temps, l’espace, le mouvement, ce qui...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

LUNE DE SANG, LA FIN ET LE DÉBUT DE NOUVEAU TEMPS

Lune de sang Le livre de la Genèse dit que DIEU utilise le soleil, la lune et les étoiles pour des signes et les saisons. De tels exemples peuvent être trouvés dans la Bible, d ailleurs le calendriers juifs et basé à la fois sur le calendrier solaire et lunaire. Or il va apparaitre ces années des Eclipses 2014 et 2015, pendant les fêtes juives appelées les Tetrades, au cours desquelles, à chaque fois, il s’est passé un évènement...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

À la différence de l’espace, le temps est une dimension incontrôlable. Qu’on le veuille ou non, la flèche du temps semble dirigée invariablement vers le futur. « Nous ne nous baignons jamais deux fois dans le même fleuve », précisait Héraclite. Plus de deux millénaires se sont cependant écoulés depuis cette affirmation du philosophe grec. Aujourd’hui, à l’heure de la science atomique et de la conquête spatiale, notre regard sur le cosmos...