lundi 23 mai 2016

Science, Conscience " la glande pinéale "

ESCIENCE & CONSCIENCE’ (Revue scientifique italienne), INTERVIEW AVEC ANANDA BOSMAN

pinealeL’interview d’Ananda Bosman se trouve en page 6 de cette revue italienne
Question (Riccardo): pourquoi la glande pinéale (épiphyse) jouit-elle d’une telle popularité – depuis Cartesius jusqu’au spiritisme du IXXème siècle, et jusqu’à l’avènement du mouvement du Nouvel Age – en éclipsant l’hypophyse, la glande maîtresse de notre corps ? Pensez-vous qu’il existe un certain degré de confusion entre ces deux glandes endocrines ?
ANANDA: Oui, c’est un sujet passionnant. Le « troisième œil », la source de l’intuition créatrice visionnaire – considérée par Descartes comme le « siège de l’âme ». Notre travail a même permis de la faire connaître dans le monde cinématographique grâce au cinéaste Jan Kounen. Cette glande a atteint le summum de la popularité, et se retrouve même sur le Grand Ecran.
Il apparaît qu’au sein même de la recherche sur la glande pinéale, il y a une convergence entre le mysticisme et la science, où la substance de « l’âme » et la cibernétique des rêves, des visions et sens somatiques, convergent en co-gnose.
En faisant des recherches sur ce sujet pour mon livre, j’ai découvert que la fascination pour ce corps pinéal se retrouve dans la plupart des traditions mystiques, jusqu’aux fables des mystères Egyptiens, telles le « rite sombre d’Osiris », auquel Alexandre le Grand aurait été initié.
La fascination des nombreuses sectes mystiques et gnostiques pour la glande pinéale, « l’œil caché » de la clairvoyance, trouve son origine spécifique dans les traditions proto-védiques de la Culture de la Rivière Sarasvati (précédant celle de la Vallée de l’Indus et les Hindous), et était essentielle pour les mystères des « rites sombres » égyptiens, leur manière de faire ayant été intégrée dans les Mystères Orphiques & Eleusiniens de la renaissance des philosophes hellènes du feu, et le mythe du Graal des Mérovingiens. Il est surprenant que des survivances de cette tradition proto-védique se retrouvent également dans le « Yoga du Rêve » chez les Siddhas et Siddhis d’Inde, ainsi que les Bouddhistes tibétains Dzog Chen, qui utilisent des protocoles permettant toujours d’activer cette glande de la vision.
Ce sont en fait les recherches du Carolinski Institute réalisées sur des Yogis Siddha, avec des analyses indiquant de grandes quantités de métabolites de la glande pinéale dans leur plasma sanguin, qui ont alimenté nos premières tentatives de recherche.
En ce qui concerne le manqué de clarté entre pituitaire et pinéale : il semble qu’il y ait un léger malentendu concernant ces deux glandes chez le novice s’aventurant à la légère sur le chemin de la recherche sur « l’oeil qui voit tout ». Il se trouve que le corps pituitaire a donné lieu à des découvertes très intéressantes sur l’allongement de la durée de vie, telles celle de la Somatotropine, la dénommée hormone de croissance humaine (HGH ou Human Growth Hormone), qui conserve toujours son attrait au sein de cette avant-garde de stars à la Hollywood.
Cette erreur de compréhension n’apparaît cependant pas dans les modèles anatomiques proto-védiques, où la glande pinéale est associée au chakra frontal (le 6ème sceau du « troisième œil »). L’architecture plus vaste au sein des traditions Siddha avait pour dénomination la « Grotte de Brahma », une zone de forme ovoïde comprenant 6 organes cérébraux centraux, y compris la pinéale et la pituitaire, ainsi que le thalamus, l’hypothalamus, l’hypocampe, et l’amygdale, qui accordent ensemble la « couronne » du système.
La réalisation de ce 7ème chakra coronal chez les Yogi se faisait via l’œuf de ces 6 organes cérébraux en une seule hyper connexion – aujourd’hui nous dirions en liaison de synchronisation des deux hémisphères, ou 8 cycles par seconde en rythme alpha, en « synchronisme cérébral global ».
Des recherches passionnantes ont été réalisées avec des scanners MEG (magnétoencéphalographie) montrant cette hyper connexion entre ces 6 corps lors des états modifiés de conscience. Ce 7ème chakra dénommé Sahasrara dans la tradition védique, les plexus nerveux énergétiques du « lotus aux mille pétales », et le 7ème sceau des mystères occidentaux.
Il apparaît toutefois que la glande pinéale revêt de plus en plus d’importance en tant que coupe du graal d’un autre aspect fondamental – la tapisserie du flux, reflux, et substance cybernétique de la conscience elle-même !
Q: Quelle est la fonction de la glande pinéale dans le corps humain ?
A: Nous sommes toujours en plein « moyen âge » concernant la pleine compréhension de ce corps et de ses nombreuses fonctions essentielles – une glande qui partage les caractéristiques d’un œil atrophié avec un iris.
Il est surprenant que les dictionnaires d’anatomie médicale ne lui aient accordé que peu d’intérêt jusqu’à ce jour. Ce qui frise le scandale pourrait-on dire, compte tenu des découvertes phénoménales réalisées sur la pinéale.
Chaque année, de nouvelles découvertes et études sont publiées, certaines d’entre-elles annonçant des percées concernant des éléments produits au sein de la glande pinéale, comme par exemple des rémissions avérées en cas de leucémie grâce à des métabolites de la pinéale – cela devrait faire l’objet des grands titres de l’actualité.
Le grand public est à peine conscient de la plupart de ces nombreuses découvertes innovantes. Celle qui est la plus connue du public est la fonction de production de mélatonine par la glande pinéale, l’hormone du « travailleur de nuit » qui nous permet de dormir, ses qualités anti-oxydantes et autres bénéfices pour la santé étant bien moins connus.
Quoi qu’il en soit, il y a 18 ans, au cours de mes recherches sur la pinéale, j’ai été particulièrement passionné par les neurohormones que sont l’harmaline et la pinoline (respectivement la 7-MeO-ThBC et 6-méthoxy-tétrahydro-béta-carboline).
Il s’agit d’une famille de neurotransmetteurs essentiels du corps humain. Avec des propriétés fantastiquement passionnantes…
La pinoline est produite dans la glande pinéale en quantités égales à la mélatonine, et ses fonctions biomédicales sont remarquables. L’une d’entre-elles consiste à catalyser les « REVES ». La chimie des rêves est un domaine fascinant.
Il y a 18 ans, sur une profonde inspiration, j’ai conçu un protocole d’expérimentation grâce auquel il pouvait y avoir une augmentation de la production de pinoline et d’autres tryptamines psychoactives de la glande pinéale dans le système humain. J’ai mis au point un modèle théorique complet de neurotransmetteurs enzymatiques-acides aminés de la pinéale, que j’ai directement testé. Nous appelons cela la « Retraite en Chambre Noire » – un isolement complet de la lumière sans AUCUNE source lumineuse extérieure, pendant plusieurs semaines.
Il y a eu des centaines de pilotes volontaires depuis 1992, découvrant des résultats passionnants. Cela m’a amené à rédiger un ouvrage sur ces neurotransmetteurs, et leur rôle dans les anciennes cultures ethno-pharmacologiques.
Les yogis du Carolinski Institute pour lesquels on a trouvé de grandes quantités de parents de la pinoline dans le plasma sanguin avaient passé des années en retraite dans des grottes en chambre noire sans aucune lumière, en effectuant des pratiques du « yoga du rêve » mettant l’accent sur la glande pinéale et le chakra couronne.
Nous avons documenté les nombreux effets médicaux de la pinoline et de son parent l’harmaline, sur la leucémie, la protection contre la détérioration des cellules en cas d’exposition à la radioactivité, en tant qu’anti fongique, pour le renforcement du système immunitaire, la protection contre la toxicité cellulaire et les empoisonnements (tels au cyanure), ses remarquables propriétés anti addictives, et effets de lucidité en cas de maladie d’Alzheimer et de Parkinson – la pinoline étant également le Maître du rythme circadien de tous les organes du corps. La pinoline assure la catalyse de la mitose des cellules, et déclenche la réplication de l’ADN de la vie – sans compter le fait qu’elle est LA substance de nos rêves.
Q: A l’âge de sept ans, notre épiphyse commence à se calcifier et sa production d’hormones – nous permettant entre autres fonctions de conserver la jeunesse grâce à la mélatonine – diminue considérablement après l’âge de 12 ans pour se réduire à la moitié à l’âge de 45 ans. Quelles sont les raisons de cette atrophie ?
A: Ce durcissement par calcification vers 7-15 ans peut avoir plusieurs raisons – les perturbations électromagnétiques industrielles et le manque d’un environnement sombre adéquat lors du sommeil, et d’autres facteurs importants. Il semble y avoir une conscience ethnologique de ce processus de calcification au sein de nombreuses traditions culturelles indigènes, lesquelles utilisent des rites initiatiques déclenchant des traitements de choc chamaniques du corps pinéal, en augmentant de la sorte le fonctionnement optimal de la glande pinéale (les indiens Kogi de Colombie utilisent même leurs propres « chambres noires » allongées pour leurs enfants chamanes sélectionnés, lesquels deviendront les technocrates de l’information divinatoire de la tribu).
Les sciences neuro-cybernétiques de la neurogénèse sont destinées à devenir LE point de focalisation central de la race humaine, et la glande pinéale est assurément le principal candidat en termes d’organes, au cours de cette révolution.
La mélatonine n’est qu’un aspect des choses, et des études plus prometteuses démontrent les effets et mécanismes anti-vieillissement essentiels de la pinoline. J’ai réuni et cité de nombreuses études scientifiques sur le sujet dans mon livre, et en ai récolté encore davantage au fil des années. C’est un domaine en croissance exponentielle.
Q: Avez-vous des conseils pratiques à donner aux lecteurs afin qu’ils puissant inverser ce processus ?
A: Il s’agit d’une science dédiée, ou yoga si vous préférez. Pour résumer, le lecteur peut contribuer à l’activité de la glande pinéale grâce à de la pénombre adéquate en dormant, un apport nutritionnel grâce à l’acide aminé essentiel qu’est la tryptophane (qui se transforme à la fois en pinoline et mélatonine), la pratique du biofeedback du cerveau en rythme alpha, où 8 cycles par seconde (la résonnance de Schuman approximative de la Terre, et la fréquence de la réplication des hélices de l’ADN) permettent d’entraîner la glande pinéale, au milieu entre les deux hémisphères cérébraux, à 8hz – en provoquant une production quasi immédiate de pinoline et mélatonine.
Dans notre ouvrage, nous avons laborieusement documenté que la structure moléculaire de la pinoline présente une résonance magnétique nucléaire stable de 8hz. Cet entraînement à ondes cérébrales alpha de 8 cycles par seconde correspond également à la plage de créativité maximale trouvée pour des artistes, musiciens, poètes et visionnaires.
Q: Quel est le rapport entre la glande pinéale, la conscience et l’électromagnétisme ?
A: Imaginez que nous puissions voir le langage vivant datant de plusieurs milliards d’années et l’intelligence de l’ADN lui-même !
Je ne parle pas des schémas bidimensionnels morts dont on dit qu’ils sont la représentation statistique du corpus génétique vivant – après tout, la double hélice est un reptile ondulant en permanence, s’enroulant avec des réplication déclenchées par des protons à 8 hz, à un rythme de 250 fois par seconde au sein de la macro molécule d’ADN….CA c’est un serpent qui ondule – aussi reptilien que possible.
Je parle plutôt de l’ancien langage vivant holographique de la vie elle-même : quel voyage ce langage doit être pour l’interaction avec.
Dans nos présentations et recherches publiques, nous montrons que la glande pinéale est sensible aux infrarouges, ultraviolets, micro-ondes, au son, à la chaleur, et aux autres ondes électromagnétiques. Elle est en outre particulièrement sensible à la lumière infrarouge et ultraviolette cohérente émise par la double hélice d’ADN à environ 100 unités par seconde.
La pinoline, la « molécule du rêve », ensemble avec certains de ses parents de la famille des tryptamines, est particulièrement sensible à la lumière de l’ADN de 200-900 angströms. En nous amenant à épingler l’expression visionnaire « TV ADN ».
L’évidence prouve que le corps pinéal est spécifiquement dirigé vers le cortex visuel, en transférant ces différentes ondes vers leurs représentants visuels, un peu comme nos yeux dirigent la lumière vers ce même cortex, et la pinoline est un antioxydant des yeux.
En termes plus que simplistes, les rêves pourraient être des « visions de l’ADN », et les états visionnaires pouvant apparaître lors de la catalyse des tryptamines en Chambre Noire peuvent apparaître comme étant l’activation de l’interaction cognitive latente avec la sémantique visuelle neurogénétique de l’ADN !!!
Au cours de nos recherches musicales, nous faisons également fortement appel aux fréquences à 8hz et aux harmoniques associées à 8 cycles par seconde, et accordons dans une plage souvent associée au corps de la glande pinéale, La 432hz, avec un accord de Do 256hz.
Lorsque le cinéaste Jan Kounen nous a rendu visite en Norvège il y a 10 ans, en me filmant pendant trois jours sur ces sujets…le résultat de tous les faits, recherches et données que nous avons partagées a permis de donner naissance à son documentaire “D’Autres Mondes”. Un documentaire sur le chamanisme après son grand succès à l’écran « Blueberry : l’expérience secrète » (science fiction impliquant l’ingestion chamanique de molécules de la glande pinéale provenant de plantes), pour lequel j’ai également été un consultant concernant certains effets spéciaux géométriques des états de vision.
On trouve les métabolites de la glande pinéale dans les plantes hiéro botaniques (plantes sacrées) des prêtres égyptiens. Où « l’arbre de vie » Acacia ayant donné naissance aux dieux, et le « buisson du bébé Horus » sont des plantes clé utilisées dans les élixirs sacramentaux des hiérophantes égyptiens lors de leurs rites initiatiques de métamorphose.
J’ai obtenu une preuve ethno pharmacologique évidente, grâce à l’exploration personnelle des tombes égyptiennes, de la faune locale, des compilations médicales grecques, des papyrus égyptiens et des sites archéologiques, que les neurotransmetteurs de la glande pinéale étaient par exemple utilisés dans les rites des mystères de l’ère de la dynastie de Touthmosis III, à la base même des mystères sacramentaux des Esséniens d’Héliopolis, qui ont ensuite influencé beaucoup de nos Traditions des Mystères occidentales, et diverses sectes gnostiques, à la base de l’ésotéria.
Q: Parlons à présent de la sensibilité de la glande pinéale aux champs électromagnétiques : les rayonnements des TV ou ordinateurs, les pollutions électromagnétiques et l’avènement de la TNT ont-ils un impact sur la production hormonale déjà faible, et de manière plus générale, sur le cerveau ?
A: Il existe de nombreux articles rédigés sur la question, avec des découvertes détaillées : sur le rayonnement des micro-ondes, les ondes d’extrêmement basses fréquences, les pollutions électromagnétiques, sans compter des domaines plus exotiques. La télévision traditionnelle radiodiffuse une trame vierge toutes les 24 trames, en déclenchant une fréquence à 24hz. Du fait que la glande pinéale se situe au centre du champ alpha à 8hz des hémisphères cérébraux, on peut donc entrevoir de quelle manière il peut y avoir une influence sur cette glande.
Les mesures des EEG (électroencéphalogrammes) ont clairement établi que nos ondes cérébrales plongent à un rythme alpha de 8hz toutes les 30 secondes. Cette plongée momentanée dans une activité d’onde alpha est importante pour la santé nerveuse générale.
Lorsque nous somme à un rythme cérébral béta (12-40hz : le niveau de discussion café et cigarette de la conscience quotidienne), l’activité béta a lieu seulement dans certaines dendrites des neurones cérébraux, avec une vitesse de données approximative de 10^4 bits d’informations par seconde. C’est pourquoi une grande quantité d’énergie est requise pour maintenir cet état de conscience séparé, fonctionnant avec une faible vitesse d’informations, un peu comme une connexion Internet au ralenti.
En plongeant au rythme alpha à 8hz, l’entraînement des lobes des hémisphères cérébraux à cette fréquence présente une répartition universelle. Et cela via la cohérence des ondes cérébrales et aux multiples échelles neuronales en auto similarité, imbibées par les propriétés de conjugaison de phase de 8 cycles par seconde. De cette manière, on est dans chaque dendrite du cerveau, avec une vitesse des données fantastique de près de 10^12 bits d’informations par seconde. Cela représente une puissance de calcul valant plusieurs galaxies, non pas simplement dans certains nerfs cérébraux, mais dans toutes les cellules du cerveau. En offrant une entièreté neurologique universelle à répartition unanime, selon le trajet de la moindre résistance.
Cette entièreté universelle de 8hz s’étend également à l’univers, du fait que la fréquence de résonance de l’hydrogène (différence de vitesse de phase orbitale des protons-électrons), qui compose 90% de l’univers, est répartie de manière universelle dans chaque cm cube de l’espace, et dans 90% de notre corps.
Du fait que 8hz-alpha présentent une orthorotation non linéaire à travers des boucliers électromagnétiques et à travers des supraconducteurs, ce qui est seulement possible avec une rotation à travers une « non localisation » de Bell (partout), ou « hyperlocalisation » hadronique (partout, à tout moment, de manière hyper relative) – cette composante non linéaire à 8hz est ainsi mise à l’échelle de manière universelle, passé, présent et futur, partout et à tout moment.
C’est ainsi que cette plongée essentielle en alpha-8hz toutes les 30 secondes unie l’énergie de notre cerveau avec l’énergie du système neuronal tout un, et l’univers lui-même.
Les molécules d’ADN au sein de chacune de nos cellules sont en réplication continue grâce à la fréquence à 8hz des marches d’escalier de l’hydrogène de l’ADN de déclenchement des protons – de sorte qu’en alpha-8hz, nous sommes également en contact avec le continuum de la tapisserie génétique, son intelligence et son langage de la vie. Il n’est donc pas étonnant que les études sur le long terme du docteur Andrija Puharich au cours des 36 dernières années ont montré que non seulement les EBF (extrêmes basses fréquences) à 8hz protègent le corps de la pollution électromagnétique, mais ont également démontré avec succès le traitement de 27 maladies organiques.
Avec 10^12 bits d’informations par seconde, penser se fait sans effort, et nous sommes pleins d’énergie en étant dans toutes les dendrites du cerveau, dans la puissance ondulatoire de l’ADN, et en constante harmonie universelle. Et grâce à l’effet d’annulation de phase de la conjugaison de phase à 8hz, la phase de toutes les ondes statiques incohérentes est annulée (telle la confusion, les paquets de stress, les conflits d’information) à un vecteur d’onde NUL (nettoyage sous vide), et grâce à cette conjugaison de phase, il y a établissement d’un changement de fréquence d’ondes selon le nombre d’Or (Ø) – en d’autres termes, des ondes et rapports récursifs à l’infini et auto-intégrés harmonieusement dans l’amour doré, et accordés en fonction de la structure acoustique harmonique de l’univers. En offrant un espace universel pour une expansion dorée infinie.
Il se trouve que 24hz en Europe et 30 trames par seconde aux Etats-Unis interrompent cette plongée en alpha-8hz toutes les 30 secondes, et le rythme de notre cerveau passe alors à un rythme de 24(30hz). En d’autres termes, on se retrouve dans un léger état de « transe hypnotique » (24hz) – la plongée régulière en mode alpha-8hz est escamotée. Ce qui pourrait avoir des effets à long terme sur la santé physique, la glande pinéale et le rythme circadien, et rendre plus sensible aux rayonnements provenant des écrans et autres sources électromagnétiques. Avec la télévision numérique occidentale, il y a des implications par micro-ondes bien plus complexes, ce qui devient également un peu alarmant à présent, avec des problèmes de santé qui ne cessent d’augmenter – lesquels persistent jusqu’à ce que l’on se protège du spectre des micro-ondes de la télévision numérique.
Nous conseillons généralement de regarder des DVD avec des projecteurs vidéo, et de veiller à ce que l’on choisi de regarder. Les techniques de biofeedback faisant appel au flux créatif de « l’Image Streaming » (formation d’images) en mode alpha-8hz pourraient devenir importantes pour l’hygiène future de la santé neurogénétique. Le Tai Chi, le Chi Gong, et certaines pratiques de méditation déclenchent souvent le rythme alpha-8hz sur des périodes prolongées.
Un électroencéphalogramme combiné avec un logiciel informatique permet de rapidement enseigner un rythme cérébral à 8hz pour toute la famille. Des études en Autriche ont par ailleurs démontré que lors des contractions orgasmiques des muscles coccygiens, l’électroencéphalogramme du cerveau présente 8 cycles par seconde. Le rythme alpha-8hz peut donc être source de plaisir.
Q: Le docteur Dieter Broers, (Institute for Biophysics, Clinical Experimental Department, University of Berlin), a déclaré en parlant de vous : “Ananda a été le premier à suggérer que la pinoline produite par la glande pinéale résonne à 8hz et qu’elle serait le remède contre le cancer”. Quel est votre commentaire à ce sujet ?
A: Et bien, le docteur Broers a acquis une certaine renommée grâce à certains de ses appareils et articles, et ses livres sont maintenant relativement populaires en Allemagne. Il est tombé sur nos recherches au bout de la 4ème année de son développement, c’est-à-dire à un stade relativement précoce, avant que d’autres chercheurs progressent sur la question, et nous avons réalisé des modèles et descriptions complètes sur la base des données récoltées grâce aux Chambres Noires, et nos propres extrapolations à ce sujet. Nous avons eu la chance qu’il participe à une de nos présentations lors d’un séminaire à Berlin en février 1996. Bien entendu, il nous a fallu de nombreuses années pour mettre nos idées par écrit et fournir une justification dans de nombreux domaines de recherche, avant de pouvoir être cité par le docteur Broers, lequel a pu certifier la validité technique de nos descriptions d’après ses propres recherches sur les fréquences, grâce à divers dispositifs qu’il a créé, à la fois dans le domaine académique et ensuite public.
Q: Dans son ouvrage “DMT – La molécule de l’esprit”, Rick Strassman associe la N, N-Diméthyle tryptamine (DMT) aux expériences hors du corps semblant nous projeter au-delà de la 4ème dimension dans laquelle nos sens sont piégés. Et le neurotransmetteur plus mystérieux et très important de la glande pinéale, la pinoline, nous permet de vivre ces expériences fascinantes. Ces deux neurotransmetteurs endogènes – la pinoline et la DMT – synthétisés toutes les nuits par notre cerveau en nous permettant de rêver et faire des rêves sobres, servent de vecteurs de l’inconscient, tels que la vision à distance, la télépathie et l’intuition scientifique ou mystique : quel est le lien entre eux ?
A: Oui, cela a constitué un sujet de recherché fantastique, et nous avons pris connaissance de son étude plusieurs années avant sa publication en 2001. Nous avions plusieurs années de Recherches en Chambre Noire à notre compte, dont le modèle présente également un protocole avec une production endogène (par le corps) de DMT. Certains de nos pilotes ont fait d’éminentes expériences du type DMT – saturation complète à hyper géométries en 4 dimensions de type «Bouteille de Klein » et ruban de Möbius, semblables aux animations artistiques en 4D d’Escher, l’observation de l’impossible.
Voici une description d’un cas particulier de Recherche en Chambre Noire impliquant un cuisinier Suisse moyennement intéressé par la physique d’avant-garde. Et qui a suscité l’étonnement incrédule d’un scientifique norvégien également présent. Ayant démontré une incapacité dans le domaine des sciences techniques au début de la retraite, soudain cet individu en pleine métamorphose était capable de parler couramment sur de nouvelles théories sur la « mousse quantique ». Et en plein flash semblable à la DMT, il décrivait des tapisseries fractales de 4ème dimension les plus impossibles. Le professeur norvégien reconnu cela aussitôt comme étant descriptif du ruban de Möbius 4D et de la « Bouteille de Klein » – qui, comme l’expliqua de manière détaillée le cuistot avec le cœur battant et la voix étonnée, unifie les 5 symétries platoniques en ortho rotation, dans les hyper dimensions.
Nous faisons remarquer ici que notre protocole de Chambre Noire présente de la pinoline dans son équation. Les recherches du docteur Strassman sont imparfaites en ce que la pure administration de DMT de manière exogène ne correspond pas à la manière dont les choses se passent naturellement dans le système nerveux central. La DMT devenant seulement active lorsque l’enzyme monoamine-oxydase est désactivée par la pinoline.
L’exception consisterait en une exposition « accidentelle » ou délibérée à des micro-ondes très spécifiques tissées électromagnétiquement avec des fréquences de champs très spécifiques. L’étude sur la DMT de Strassman devrait être refaite en incluant également l’administration d’une dose active de pinoline – afin d’être réellement objective compte tenu de ce qui se passe naturellement. C’est de la pure logique.
Plus de quatre décennies d’analyses par fluorescence montrent que la pinoline se mélange avec le cœur nucléaire de l’ADN, alors que la DMT présente davantage d’affinité pour se lier au messager ARN. Nous avons également identifié un rapport de résonance harmonique entre ces deux molécules de la glande pinéale.
En ce sens, les recherches du docteur Jace Callaway sont importantes, en étudiant les rêves et les états modifiés de conscience naturels. Il montre l’implication de la DMT dans les rêves lucides, en présence de pinoline.
Nos propres Recherches en Chambre Noire ont donné lieu à des expériences parallèles avec des pilotes, pas seulement des états visionnaires à base de DMT, mais également d’une autre tryptamine psychoactive très différente, la 5-MeO-DMT dont les effets uniques peuvent perdurer pendant toute la période d’isolement complet de la lumière. Son seuil psychoactif de 5mg, en comparaison avec un minimum de 25 mg pour la DMT, rend davantage possible son métabolisme enzymatique au sein de la glande pinéale pour un plus grand nombre de personnes. Pendant plus de 18 ans, les essais de nos pilotes tendent à confirmer cela.
Toutefois, quelque chose d’entièrement nouveau est apparu depuis peu lors de nos Recherches en Chambre Noire. Depuis le début du nouveau millénaire, nous avons commencé à identifier des états modifiés de conscience uniques avec des effets au-delà de ces trois neuro hormones (pinoline, DMT, 5-Me0-DMT), ayant la signature neurologique d’une classe unique de neurotransmetteurs, lesquels font l’objet de nouvelles recherches dans l’être humain – encore davantage transcendantaux que ceux de la DMT. Des découvertes passionnantes en perspective, montrant que l’être humain en est au stade de l’enfance concernant la neurocybernétique véritable.
Les inattendues « rencontres du 4ème type » ayant lieu pour les sujets de test du docteur Strassman lors des expériences cliniques sur la DMT, constituent une étape importante dans le monde de la recherche. « Le 4ème type » (titre d’un film récent avec Milla Jovovich), ou l’expérience « d’abduction par des extraterrestres » est apparue chez plus de 20% des pilotes DMT de Strassman, ayant des profils psychologiques ne présentant aucun intérêt ni aucune connaissance ou lectures sur le phénomène des « abductions par les extraterrestres ». En surprenant à la fois le docteur et le pilote, ces expériences étaient semblables à celles indiquées par les chercheurs cliniques sur les abductions, tels le docteur John Mack (Université de Harvard).
Pour certains de ces pilotes de la DMT « civilisés », le « contact avec des extraterrestres » avait été une expérience si bouleversante qu’ils ont été convaincus que la « réalité extraterrestre » était plus réelle que le monde tel que nous le connaissons.
Après son ouvrage de 2001 (deux chapitres décrivant ces expériences du 4ème type), le docteur Strassman a reçu une récompense financière du MUFON (Etats Unis), apparemment pour étudier des tribus indigènes non en contact avec le monde occidental et ses mythes de science-fiction de la psyché collective moderne. Ce projet était en quelque sortes secret, impliquant la recherche des quelques rares tribus vierges de toute exposition au monde moderne, et l’administration de DMT. Il semblerait que le docteur Strassman ait récolté des preuves que ces peuples indigènes étaient familiers du phénomène des abductions par des extraterrestres.
Q: L’alimentation peut elle influencer leur production par le cerveau ?
A: Il y a des indicateurs certains montrant que cela semble être le cas. Le « Projet Hoasca » multidisciplinaire impliquant des scientifiques de nombreux domaines spécialisés est parvenu à la conclusion que les sujets de test ayant eu une ingestion régulière sur 10 ans de neuro hormones exogènes de la glande pinéale (harmaline, harmine, DMT et 5-MeO-DMT) présentaient également davantage de métabolites de la glande pinéale, à la grande surprise de l’équipe de recherche. En d’autres termes, au lieu d’un comportement associé à des drogues addictives, l’ingestion régulière sur le long terme de ces molécules de la glande pinéale augmentait l’activité de la glande pinéale et de sa propre production de ces mêmes neuro hormones !!!
Leur combinaison a en outre révélé pour la première fois dans l’histoire de la neurologie qu’elles inaugurent la croissance de réseaux neuronaux complets de sérotonine dans le néo cortex, pendant deux semaines après leur administration. En d’autres termes, de nouvelles cellules cérébrales étaient en croissance abondante dans le super cerveau humain. Le cerveau passe à une augmentation de 40% de son activité.
J’ai évoqué certains aliments, et nous avons également mis au point une technologie de Retraite en Chambre Noire impliquant non seulement des protocoles uniques aidant spécifiquement au déclenchement de ces neuro hormones des états visionnaires et du rajeunissement, mais également un régime unique et une technologie à base de compléments alimentaires, permettant de réaliser des basculements très spécifiques au bon moment, d’après notre théorie des neuro enzymes utilisée dans le cadre de ces recherches.
Q: Pensez-vous que des génies scientifiques ou artistiques sont susceptibles de présenter une production élevée de ces neurotransmetteurs magiques ?
A: Etant donné le phénomène du biofeedback avec une synchronisation des lobes cérébraux à 8hz en alpha, un des états que ces neurotransmetteurs induisent, comme il a été prouvé, et un état induisant également les neurotransmetteurs – ceux-ci pourraient être d’importants véhicules du génie visionnaire, où toute la lucidité des gènes imbibe leur syntaxe universelle hyperlocale – hal-luce-gene-sis.

LES TECHNIQUES POUR LE CERVEAU EXTRATERRESTRES ET DE FORMATION D’IMAGES D’EINSTEIN

Q: Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste la technique imaginative d’Einstein ?
A: Du fait que le corps pinéal est l’épicentre du champ d’entraînement des deux hémisphères à 8hz, et qu’il est avéré que la pinoline induit 8 cycles par seconde dans le cerveau, alors une technique utilisant cette fréquence est plus que pertinente.
La « Technique de Formation d’Images » ou « Image Streaming », laquelle a été davantage développée en tant que science par le docteur Reinert, relie les 8 pôles du cerveau à un rythme alpha continu de 8hz.
Avec cette technique, le pilote doit momentanément suspendre tout jugement analytique et « imaginer » être en contact avec une civilisation extraterrestre ou ultraterrestre.
Créée par Einstein en tant que son moyen de visualisation créative, il faut être saturé par la richesse de l’imagination, en fusionnant les sens somatiques. Plus on croit que l’on est réellement en « contact » avec un ET, et « les Images étant Formées » avec les 5 sens, meilleurs sont les résultats : le paysage ET est vu, touché et ressenti, entendu, savouré, goûté. Et finalement l’ingrédient clé pour relier les 8 pôles du cerveau à 8 hz consiste à prononcer verbalement ce que l’on reçoit de l’ET, en termes de brevet, dispositif, ou modèle. L’analyse de la valeur du contenu a seulement lieu une fois que la session de Formation d’Images d’Einstein est terminée.
Le docteur Reinert a pu enseigner cette technique à 17 patients handicapés mentaux sur 30, et les 17 brevets ont été acceptés par l’office des brevets américain (qui évalue tous les physiciens), en montrant la valeur potentielle de telles techniques.
La propriété non linéaire de 8hz, que l’on retrouve également dans les études sur les Perceptions Extra Sensorielles (PES) à travers des murs de protection électromagnétique réalisées par le docteur Puharich, peut bien illustrer cette accessibilité à une information cohérente universelle, lorsque 8 rotations par seconde en « synchronisme global du cerveau » sont utilisés pour la « Formation d’Images » en tant que forme de « Non Localité de Bell » et banque d’information universelle hadronique « Hyperlocale ».
Bien entendu, du fait que la fréquence à 8hz va d’abord dans la glande pinéale, où elle métabolise de la tryptophane en pinoline (NMR également 8hz), et du fait que la pinoline se combine avec la double hélice d’ADN en faisant office de donneur d’électrons pour la paire de base de nucléotides, un antioxydant supérieur à la mélatonine – nous apercevons les courbes du corps d’une science dont la vérité mise à nue attend sur le seuil du dévoilement.

FORMATION D’IMAGES EXTRATERRESTRE & LA SCIENCE A 8HZ DES OVNIS NORVEGIENS

Concernant l’ET utilisé pour « l’Image Streaming », j’habite en Norvège où un phénomène OVNI dénommé le Phénomène Lumineux d’Hessdalen est étudié par des scientifiques de divers pays.
Les scientifiques et astrophysiciens italiens sont les chercheurs les plus avancés dans ce domaine, y compris le SETI italien, et un groupe de scientifiques italiens dénommé HRA (Hessdalen Research Association) ; ils ont non seulement enregistré le phénomène, mais ont réalisé des analyses spectrales détaillées des matériaux composant ces OVNIS.
En 1998, j’ai pu m’entretenir avec le professeur Erling Strand, l’un des fondateurs de la recherche sur ce phénomène, de l’université d’ Østfold, et je lui ai demandé si son équipement avait pu capter des signaux à 8hz en rapport avec les OVNIS…
Il y a eu un moment de silence à l’autre bout de la ligne téléphonique, puis le docteur Strand m’a expliqué, comme si j’avais trouvé une veine d’or : « et bien, Ananda, dans les années 1980, notre équipement A CAPTE un signal de 7.4-7.8hz précédent le phénomène OVNI ».
Les découvertes des astrophysiciens italiens lors de l’analyse de ces OVNIS norvégiens faisant leur apparition de manière soudaine, se déplaçant à des vitesses impossibles, adoptant des formes plasmiques, conservant une structure de noyau cohérente – on démontré qu’ils se composaient de manière surprenante de l’élément rare sur Terre qu’est le Scandium, apparaissant clairement grâce à l’analyse spectrale de l’équipement italien – ce métal de haute technologie se trouvant seulement en Scandinavie.
Nous avons là un phénomène surgissant de nulle part, précédé d’un signal d’environ 8hz, adoptant une forma plasmique, et présentant l’un des métaux les plus innovants dans sa composition lorsqu’il est pleinement manifesté.
Je pense qu’il y a un lien avec la glande pinéale. Et je vois qu’il y a des progrès énormes dans l’étude à la fois des états modifiés de conscience neurophysiologiques du « 4ème type » en association avec le phénomène d’Hessdalen, « l’Einstein Imaging » à 8 pôles à 8hz alpha, et le signalement intelligent et l’interface avec ce phénomène, qui occupe sérieusement quelques brillants astrophysiciens effectuant des mesures objectives.
Les protocoles de type « rencontres du 5ème type » pour l’entrée en contact intentionnelle avec un « ET », développés par le fondateur de www.disclosureproject.org le docteur Steven Greer dans le cadre de son initiative www.cseti.org, en enregistrant de nombreuses rencontres du 5èmes type réalisées avec succès grâce à son équipement, semblent prometteurs concernant l’interface avec l’ET interne, ainsi que les OVNIS d’Hessdalen. Ce protocole de rencontre du 5ème type utilise essentiellement un état alpha à 8hz pour réaliser l’interface (les faisceaux laser et autres sources de signaux sont secondaires).
[Mis à part cet article, j’ai personnellement déjà réalisé ma propre variante de rencontre du 5ème type, en l’appliquant à Hessdalen, ce qui a donné lieu à de nombreux enregistrements de phénomènes OVNIs à Hessdalen, lesquels OVNIS sautent d’une vallée à l’autre, et apparaissent lorsqu’on les appelle. Plusieurs des scientifiques ont déjà remarqué que les lumières des OVNIS norvégiens ont à de nombreuses occasions répondues à des signaux avec des sources lumineuses, en donnant la même séquence de réponse que le nombre de flashs envoyé vers le phénomène. Les implications quant au fait de faire passer l’Einstein Imaging à un nouveau niveau constituent une prochaine étape passionnante.]
Il y a 5 types de phénomènes à Hessdalen. Trois sont reconnus par le noyau dur de l’équipe scientifique. Les deux autres types, parmi lesquels la vision de près de véhicules exotiques par les nombreux témoins locaux habitués au fil des années, y compris des piliers de la communauté, de ce qui ressemble à des vaisseaux ET. L’autre : une interaction de contact avec ces lumières norvégiennes, démontrant de l’intelligence. Ce dernier type comprend des rencontres du 3ème et 4ème type, ainsi que des contacts relevant davantage du 5ème type.
Nous faisons également remarquer que je vis dans une région de Norvège, Valdres, dénommée à présent « la Nouvelle Hessdalen » par les astrophysiciens, en raison de la grande quantité d’activité due aux OVNIS.

RESUME SYNERGETIQUE – CONCLUSION – EN CHEMIN VERS LE NEURONAUTE

La génèse de la neuronautique se profile à l’horizon en tant que seuil vers une nouvelle hyper réalité attendant l’humanité.
Il apparaît que la DMT et la pinoline peuvent induire de telles expériences d’un autre univers qui changent la vie, lequel est décrit comme étant plus réel qu’ici, avec des civilisations extraterrestres et ultraterrestres d’une apparence similaire à la nôtre et semblant plus que vivantes dans de tels univers situés seulement à–une largeur de cheveu subatomique du consensus de notre propre réalité – afin de s’aventurer et naviguer à travers les royaumes de l’espace intérieur, les molécules de la glande pinéale gagnant du poids en étant prises en compte en tant que cadrans d’appel de ces stations de réalité se trouvant à une largeur de cheveu subatomique hors de phase de notre largeur de bande de station de « réalité ». Des molécules captées par la lentille de notre conscience cohérente (lasers à 8hz) et la cohérence du rythme cardiaque (pic de 8hz du nombre d’or dans l’électrocardiogramme, lors des mesures en se focalisant sur « l’amour compassion »), et la résonance continue à 8hz de l’ADN, en tant que notre vaisseau spatial d’Alternité.
Le nouveau domaine de recherche de “l’hyper génétique” et de “l’hyper chimie”, dont le professeur Rogero Santilli est le pionnier italien, a de fortes implications sur la nature même de la force de liaison des molécules (sans oublier la RMN hadronique à 8hz provenant de la pinoline), ainsi que de nouveaux modèles de l’ADN VIVANT in vivo, qui est hyperlocal et hypertemporel, se composant d’une nouvelle classe chimique pseudo supraconductrice et « voyageant dans le temps » dénommée « hypermagnécules », qui pourrait donner un nouvel éclairage et avoir des implications fortes sur ce que les états déclenchés par les rencontres du 4ème type et la DMT pourraient dévoiler en réalité. Ces nouvelles découvertes scientifiques des 12 dernières années, impossibles à résumer ici, pourraient complètement bouleverser ce que nous croyons être, et la nature véritable de la réalité.
Nous sommes sur le point de devenir des astronautes de l’Espace Intérieur.
Le « psychonaute » est quelque chose qui à mon avis va retenir une grande partie de l’attention et du temps de notre espèce future. Et pourrait révéler la métamorphose prédite par le docteur Carl Jung dans son dernier ouvrage « Soucoupes volantes : un mythe moderne ». C’est là où l’astronaute de l’espace intérieur catalyse la genèse de l’externalisation de la psyché (âme), et l’intériorisation de la biologie, en un tout cybernétique – en donnant lieu au dénommé « Anthropos Rotunda » (Nouvel Homme) du docteur Jung.
Cela pourrait bien être la lucidation d’être un déjà vu des aventures psychonautiques de notre espèce. A présent à l’horizon de la réalisation, compte tenu des premiers ordinateurs ADN assemblés, de l’informatique hadronique avec un traitement d’informations hyperlocal, et les comportements hadroniques instillés par la pinoline, qui peuvent également être simplement un langage d’interface informatique ADN de rêve visuel. Couplé avec la nature d’un genre supraconducteur de l’ADN, la nature hypermagnéculaire et magnéculaire des pseudo supraconducteurs hadroniques créés, modelés et identifiés par la « nouvelle physique hadronique », et l’imbrication directe de la pinoline avec le noyau de l’ADN in vivo, en offrant plus qu’extraordinaire à contempler.
Bien venue dans l’éternité.
Vous trouvez cet article intéressant, LIKER SVP !!! Facebook ou Google+ ou les 2.
Vous pouvez partager ce texte à condition d'en respecter l'intégralité et de citer la source: http://la-source-des-sagesses.blogspot.fr/r

Recevez nos derniers articles

les coups de coeur

Maître

de Sagesse

Auteur Un-connu

Si tu te contentes de boire l'eau de mon puits, demain tu mourras de soif, soit parce que j'ai fermé la porte, soit parce que je suis en voyage.

Si tu veux étancher ta soif, creuse ton terrain et tu trouveras la source car elle est en toi.

Creuse ton puits, ainsi tu auras toujours de l’eau partout où tu iras.

Le puits est en toi,

la source est en toi.

Cherche et tu trouveras le trésor qui t’enrichira.

N’oublie jamais que celui qui compte sur la richesse d’autrui est semblable à celui qui fait un beau rêve dans lequel il reçoit beaucoup d’argent, et qui constate au réveil que sa poche est vide. Le bien des autres est pour nous comme la fortune d’un rêve.

Cherche en toi et tu trouveras.


CRÉER DE LA LUMIÈRE À PARTIR DE RIEN

A sa manière, Raymond Devos avait eu l’intuition de la nature ambiguë du vide, en expliquant dans un sketch que « rien … ce n’est pas rien. La preuve c’est qu’on peut le soustraire. Exemple : Rien moins rien = moins que rien ! Si l’on peut trouver moins que rien c’est que rien vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien ! En le multipliant. Une fois rien … c’est rien. Deux fois rien… c’est pas beaucoup ! Mais trois fois...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE POINT ZERO ET CHAMP AKASHIQUE

Le champs de Cohérence akashique Les mystiques et les sages nous informent depuis longtemps qu’il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l’information, connu sous le nom de «champ akashique». De récentes découvertes en physique quantique indiquent: celui-ci est réel et il a son équivalent dans le champ du point zéro qui sous-tend l’espace comme


----------------------------------------------------------------------------------------------------------


LES CHAMPS DE TORSION PRODUIT PAR LA CONSCIENCE EST LA CLÉ DE LA « THÉORIE DU TOUT »

Les champs de torsion, la clé de la « Théorie du Tout » incluant la conscience On attribue généralement la première recherche concernant la découverte du « champ de torsion » appellée aussi « 5ème force ou élement », au russe le Pr Mychkine dans les années 1800. C’est un collègue d’Einstein, le Dr Eli Cartan qui a le premier appelé cette force champ de « torsion »

------------------------------------------------------------------------------------------------------


LA LUMIÈRE D APRÈS L'ARBRE SÉPHIROTIQUE

D’après la tradition Kabbalistique, la lumière est née dans Ain Soph Aur (Lumière illimitée), qui lui-même est né dans Ain Soph (L’infini), qui lui-même est né dans Ain (Vide absolu). Cette lumière illimitée se manifeste comme une étincelle...


-------------------------------------------------------------------------



LA MEDECINE LUMIERE -1

La Médecine Lumière Commençons par quelques définitions: Qu'est ce qu'est la médecine: La médecine de type occidentale est la science et la pratique étudiant l'organisation du corps humain (physique, qq fois psychologique), son fonctionnement normal, et cherchant à le restaurer la santé par le traitement,.


-------------------------------------------------------------------------

LE LIVRE DE NOE OU LA MEDECINE INDIENNE

Originaire de l'Inde, la médecine Indienne, ou médecine orientale, est un système médical complet et cohérent, tout comme le sont la médecine occidentale ou la Médecine traditionnelle chinoise, par exemple. Il est considéré comme le plus ancien système médical de l'histoire humaine. La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose ce savoir médical..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA TRADITION PRIMORDIALE -2

Tradition Primordiale et Torah de Sion : Aux source de la Kabbale Originelle. Mission d’un Peuple Élu pour la réaliser Les premières questions que nous poserons dans cet exposé, sont les suivantes: Y a-t-il véritablement une Mission d’Israël parmi les Nations ? La réponse est catégoriquement: Oui! Et elle ait été préfigurée par le Patriarche Abraham, ancêtre du peuple d’Israël, et des Juifs, à qui Dieu promis la Terre d’Israël en Héritage...
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L ÂME HUMAINE, SELON LA PHYSIQUE QUANTIQUE

Boris Iskakov est né le 14 novembre 1934 à Magnitogorsk. En 1957, il a achevé ses études à l’Institut de techniques physiques de Moscou. Auteur de la théorie des réactions en chaîne dans l’économie, il a consacré une série d’ouvrages à l’application des méthodes mathématiques en agriculture. Docteur en économie, Boris Iskakov étudie depuis quelques années les méthodes statistiques et quantiques servant à modéliser les processus qui s’opèrent...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------


LE CORPS RÉCEPTEUR DE VIBRATION ELECTROMAGNÉTIQUE

La médecine occidentale est une médecine symptomatique, qui s’intéresse plus aux conséquences qu’aux causes. L’approche réductionniste de la médecine occidentale Les médecins aujourd’hui sont éduqués pour répondre de façon chimique à une extraordinaire diversité de symptômes, dont la plupart procèdent de mécanismes ...




LE TEMPS QUANTIQUE DANS LA KABBALE 2

Lumière Sans Fin (Ohr Ein Sof) et Récipient Primordial : la Vraie Réalité La réalité du 1% Toute cette réalité où, souvent, vous avez l’ impression de marcher sur une route qui ne conduit vers nulle part, où vous faites l’expérience de l’exil intérieur, de la relativité de tout, du manque de points de référence absolus, la Kabbale l’appelle la réalité du 1%. C’est une réalité où justement existent le temps, l’espace, le mouvement, ce qui...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

LUNE DE SANG, LA FIN ET LE DÉBUT DE NOUVEAU TEMPS

Lune de sang Le livre de la Genèse dit que DIEU utilise le soleil, la lune et les étoiles pour des signes et les saisons. De tels exemples peuvent être trouvés dans la Bible, d ailleurs le calendriers juifs et basé à la fois sur le calendrier solaire et lunaire. Or il va apparaitre ces années des Eclipses 2014 et 2015, pendant les fêtes juives appelées les Tetrades, au cours desquelles, à chaque fois, il s’est passé un évènement...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

À la différence de l’espace, le temps est une dimension incontrôlable. Qu’on le veuille ou non, la flèche du temps semble dirigée invariablement vers le futur. « Nous ne nous baignons jamais deux fois dans le même fleuve », précisait Héraclite. Plus de deux millénaires se sont cependant écoulés depuis cette affirmation du philosophe grec. Aujourd’hui, à l’heure de la science atomique et de la conquête spatiale, notre regard sur le cosmos...