dimanche 29 novembre 2015

Les Rayons Gammas modife notre Nature et l'espace temps


« Il est important de noter que nous avons déjà reçu des vagues de rayons gamma cosmiques connus sous le nom d’ONDE-X et plein de gens ont senti l’accroissement du potentiel énergétique qui émane du centre galactique et elle continuera crescendo jusqu’au 28 septembre 2015. Il est prouvé que les rayons gamma peuvent instantanément faire évoluer l’ADN de n’importe quelle espèce en quelque chose de plus pur. » 

Nature de l’Espace-Temps : Une découverte qui pourrait bouleverser la physique moderne

L’observatoire spatial Integral (ESA), qui est dédié aux rayons gamma, a fourni des résultats qui montrent que la nature quantique de l’Espace-temps se révèlerait à une échelle beaucoup plus petite que ce que l’on pensait.
La théorie de la relativité générale d’Einstein décrit l’Espace-temps comme étant continu et lisse et alors que la théorie quantique le décrit comme étant discret (constitué d’unités discrètes) et agité. Le but de la gravité quantique est d’unifier ces 2 théories en une théorie du tout.
Selon des calculs, les quanta (les plus petites unités de matière ou d’énergie) de l’Espace-temps auraient une incidence sur la manière dont les rayons gamma se propagent dans l’Espace.
Ils font tourner les rayons lumineux, changeant ainsi la direction dans laquelle ils oscillent, une propriété appelée polarisation.
Les rayons gamma de haute énergie devraient être plus affectés que ceux de plus faible énergie et la différence dans la polarisation peut alors servir à estimer la taille de ces quanta.
Philippe Laurent du CEA Saclay et ses collaborateurs ont utilisé les données de l’instrument IBIS de l’observatoire Integral pour rechercher cette différence de polarisation dans les rayons gamma émis lors de l’un des sursauts gamma les plus puissants jamais observé : le sursaut gamma GRB 041219A qui a été observé le 19 décembre 2004 était si puissant que Integral a pu mesurer précisément la polarisation de ses rayons gamma. Mais aucune différence de polarisation n’a été détectée.
Le sursaut gamma GRB 041219A s’est produit à une distance estimée à 300 millions d’années-lumière (au minimum). En principe, les effets dûs aux quanta devraient s’accumuler en un signal détectable en parcourant cette très grande distance. Le fait que rien n’ait été détecté indique que les quanta doivent être beaucoup plus petits que prévu.
Des théories suggèrent que la nature quantique de l’espace-temps devrait se manifester à l’échelle de Planck (10-35m). Cependant, les observations de Integral qui sont environ 10 000 fois plus précises que les précédentes montrent que la granularité de l’Espace-temps devrait se situer à une échelle de 10-48m ou moins.
« C’est un résultat très important en physique fondamentale et il exclura certaines théories des cordes et théories de gravitation quantique à boucles »a déclaré le Philippe Laurent.

De bien « étranges » rafales de rayons gamma

Certaines salves de rayons gamma présentent des caractéristiques inhabituelles.
Accélérées dans un champ électrique, les particules chargées émettent un rayonnement synchrotron produisant des rayonnements X et gamma – un fait démontré par des expériences de laboratoire.
Les rayons gamma appartiennent à une classe de particules électromagnétiques « théoriques » appelées photons, censées exister à la fois sous forme d’ondes et de particules.
Les photons sont « sans masse », selon la définition de la masse des astrophysiciens, mais se déplaçant avec une vélocité énorme (jusqu’à 299.300 km/s), de soi-disant « effets relativistes » entrent en jeu. Cette vitesse formidable accroît suffisamment leur inertie pour qu’en frappant des atomes, ils arrachent des électrons.
Parmi les trois types de radioactivité naturelle, les rayons gamma sont les plus énergétiques, dotés de forces 1015 fois plus grandes que la lumière visible. Ils ont aussi de courtes longueurs d’onde, inférieures à 0,1 nm dans certains cas.
Comme les rayons gamma sont capables de pénétrer dans l’espace interatomique, les cristaux denses leurs servent de détecteurs.
Les rayons gamma ionisant les particules de la matrice cristalline, par un processus connu sous le nom de diffusion de Compton, celles-ci émettent alors des électrons.
Ce sont ces électrons qui sont détectés, pas les rayons gamma eux-mêmes.
Selon un récent communiqué de presse, les astronomes surveillant le satellite Swift ont reçu une alerte d’éclatement (burst alert), indiquant qu’une rafale de rayons gamma (GRB, gamma ray burst) venait de se produire. Les astrophysiciens décrivent les GRB comme le rayonnement à haute fréquence issue de fusion d’étoiles à neutrons ou de puissantes explosions de supernovae. Or, des chercheurs de l’université de Leicester ont trouvé que ce GRB se comportait « autrement que prévu ».
Tel que l’a écrit le Dr Klaas Wiersema du Département de physique et d’astronomie : « Nous pensons que cette détection signifie que la plupart des théories actuelles sur la façon dont les électrons sont accélérés dans les rémanences, doivent être réexaminées. »
Dans la vision conventionnelle, la méthode principale pour accélérer les électrons est l’onde de choc se propageant vers l’extérieur des supernovae. En d’autres termes, des forces cinétiques transmises aux électrons « les repoussent » à grande vitesse. Leur vitesse étant acquise, les GRB sont dits rayonner durant quelque temps dans de nombreuses longueurs d’onde lumineuses, y compris visibles et ultraviolettes.
Le Dr Klaas Wiersema a mesuré la polarisation de la lumière du GRB 121024A à l’aide du Très Grand Télescope de l’Observatoire Européen Austral. Ils ont eu la « surprise » de constater que la lumière de la rémanence du GRB était polarisée circulairement.
Quand des ondes lumineuses se déplacent sur deux plans, dont la phase diffère de 90°, elles sont polarisées circulairement.
La lumière « naturelle » n’étant pas polarisée, la conclusion était inattendue. L’équipe de l’université de Leicester en a conclu que la théorie actuelle de l’accélération des électrons doit être fausse.
L’intensité d’un GRB est considérée dépendre de sa distance. Les premières salves gamma ont été constatées dans des galaxies à grand redshift, dénotant des distances de pas moins de 12 milliards d’années-lumière. S’ils étaient réellement aussi éloignés, leurs énergies surclasseraient les possibilités des supernovae.
Comme cela a déjà été rapporté, une entité cosmique hypothétique connue sous le nom d’hypernova, a été imaginée pour tenter de préserver la théorie redshift=distance [dont dépendent les théories de l’Univers en expansion et du Big Bang, ndt].
Toutefois, comme le postulent les spécialistes en cosmos de l’Univers électrique, l’autre explication de l’intensité des GRB est que le redshift n’est pas réellement un indicateur de distance, les rafales gamma se produisant dans le voisinage galactique proche, de sorte qu’elles ne sont pas incroyablement puissantes, et ne proviennent pas des confins d’un imaginaire continuum espace-temps en expansion. Si les émissions gamma sont situées à proximité, ce sont des décharges de plasma moins énergiques, sous forme d’explosion de doubles couches capable de projeter des rafales gamma selon des modes pouvant être explorés par des expériences de laboratoire. Plutôt que compter sur des fantômes mathématiques du style hypernova, pourquoi ne pas élaborer des théories naturelles, testables, et travailler dessus avec de véritables modèles physiques ?
Comme cela a été relevé par le passé, Hannes Alfvén pensait que les « doubles couches explosives » devraient être considérées comme une nouvelle classe d’objet céleste. Dans les filaments de plasma, les zones comprimées par striction longitudinale électromagnétique produisent des plasmoides qui se développent en étoiles et galaxies.
L’électricité est à l’origine de la naissance des étoiles, et quand la densité de courant devient trop forte, les doubles couches des circuits électriques relâchent de manière catastrophique leur excédant d’énergie, ce qui se manifeste sous forme de rafales gamma, rayons X ou flamboiement de lumière ultraviolette.
(Circular Afterglow)https://www.thunderbolts.info/wp/2015/05/18/circular-afterglow-3/Traduction Petrus Lombard

Vous trouvez cet article intéressant, LIKER SVP !!! Facebook ou Google+ ou les 2.

Vous pouvez partager ce texte à condition d'en respecter l'intégralité et de citer la source: http://la-source-des-sagesses.blogspot.fr/

Recevez nos derniers articles

les coups de coeur

Maître

de Sagesse

Auteur Un-connu

Si tu te contentes de boire l'eau de mon puits, demain tu mourras de soif, soit parce que j'ai fermé la porte, soit parce que je suis en voyage.

Si tu veux étancher ta soif, creuse ton terrain et tu trouveras la source car elle est en toi.

Creuse ton puits, ainsi tu auras toujours de l’eau partout où tu iras.

Le puits est en toi,

la source est en toi.

Cherche et tu trouveras le trésor qui t’enrichira.

N’oublie jamais que celui qui compte sur la richesse d’autrui est semblable à celui qui fait un beau rêve dans lequel il reçoit beaucoup d’argent, et qui constate au réveil que sa poche est vide. Le bien des autres est pour nous comme la fortune d’un rêve.

Cherche en toi et tu trouveras.


CRÉER DE LA LUMIÈRE À PARTIR DE RIEN

A sa manière, Raymond Devos avait eu l’intuition de la nature ambiguë du vide, en expliquant dans un sketch que « rien … ce n’est pas rien. La preuve c’est qu’on peut le soustraire. Exemple : Rien moins rien = moins que rien ! Si l’on peut trouver moins que rien c’est que rien vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien ! En le multipliant. Une fois rien … c’est rien. Deux fois rien… c’est pas beaucoup ! Mais trois fois...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE POINT ZERO ET CHAMP AKASHIQUE

Le champs de Cohérence akashique Les mystiques et les sages nous informent depuis longtemps qu’il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l’information, connu sous le nom de «champ akashique». De récentes découvertes en physique quantique indiquent: celui-ci est réel et il a son équivalent dans le champ du point zéro qui sous-tend l’espace comme


----------------------------------------------------------------------------------------------------------


LES CHAMPS DE TORSION PRODUIT PAR LA CONSCIENCE EST LA CLÉ DE LA « THÉORIE DU TOUT »

Les champs de torsion, la clé de la « Théorie du Tout » incluant la conscience On attribue généralement la première recherche concernant la découverte du « champ de torsion » appellée aussi « 5ème force ou élement », au russe le Pr Mychkine dans les années 1800. C’est un collègue d’Einstein, le Dr Eli Cartan qui a le premier appelé cette force champ de « torsion »

------------------------------------------------------------------------------------------------------


LA LUMIÈRE D APRÈS L'ARBRE SÉPHIROTIQUE

D’après la tradition Kabbalistique, la lumière est née dans Ain Soph Aur (Lumière illimitée), qui lui-même est né dans Ain Soph (L’infini), qui lui-même est né dans Ain (Vide absolu). Cette lumière illimitée se manifeste comme une étincelle...


-------------------------------------------------------------------------



LA MEDECINE LUMIERE -1

La Médecine Lumière Commençons par quelques définitions: Qu'est ce qu'est la médecine: La médecine de type occidentale est la science et la pratique étudiant l'organisation du corps humain (physique, qq fois psychologique), son fonctionnement normal, et cherchant à le restaurer la santé par le traitement,.


-------------------------------------------------------------------------

LE LIVRE DE NOE OU LA MEDECINE INDIENNE

Originaire de l'Inde, la médecine Indienne, ou médecine orientale, est un système médical complet et cohérent, tout comme le sont la médecine occidentale ou la Médecine traditionnelle chinoise, par exemple. Il est considéré comme le plus ancien système médical de l'histoire humaine. La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose ce savoir médical..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA TRADITION PRIMORDIALE -2

Tradition Primordiale et Torah de Sion : Aux source de la Kabbale Originelle. Mission d’un Peuple Élu pour la réaliser Les premières questions que nous poserons dans cet exposé, sont les suivantes: Y a-t-il véritablement une Mission d’Israël parmi les Nations ? La réponse est catégoriquement: Oui! Et elle ait été préfigurée par le Patriarche Abraham, ancêtre du peuple d’Israël, et des Juifs, à qui Dieu promis la Terre d’Israël en Héritage...
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L ÂME HUMAINE, SELON LA PHYSIQUE QUANTIQUE

Boris Iskakov est né le 14 novembre 1934 à Magnitogorsk. En 1957, il a achevé ses études à l’Institut de techniques physiques de Moscou. Auteur de la théorie des réactions en chaîne dans l’économie, il a consacré une série d’ouvrages à l’application des méthodes mathématiques en agriculture. Docteur en économie, Boris Iskakov étudie depuis quelques années les méthodes statistiques et quantiques servant à modéliser les processus qui s’opèrent...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------


LE CORPS RÉCEPTEUR DE VIBRATION ELECTROMAGNÉTIQUE

La médecine occidentale est une médecine symptomatique, qui s’intéresse plus aux conséquences qu’aux causes. L’approche réductionniste de la médecine occidentale Les médecins aujourd’hui sont éduqués pour répondre de façon chimique à une extraordinaire diversité de symptômes, dont la plupart procèdent de mécanismes ...




LE TEMPS QUANTIQUE DANS LA KABBALE 2

Lumière Sans Fin (Ohr Ein Sof) et Récipient Primordial : la Vraie Réalité La réalité du 1% Toute cette réalité où, souvent, vous avez l’ impression de marcher sur une route qui ne conduit vers nulle part, où vous faites l’expérience de l’exil intérieur, de la relativité de tout, du manque de points de référence absolus, la Kabbale l’appelle la réalité du 1%. C’est une réalité où justement existent le temps, l’espace, le mouvement, ce qui...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

LUNE DE SANG, LA FIN ET LE DÉBUT DE NOUVEAU TEMPS

Lune de sang Le livre de la Genèse dit que DIEU utilise le soleil, la lune et les étoiles pour des signes et les saisons. De tels exemples peuvent être trouvés dans la Bible, d ailleurs le calendriers juifs et basé à la fois sur le calendrier solaire et lunaire. Or il va apparaitre ces années des Eclipses 2014 et 2015, pendant les fêtes juives appelées les Tetrades, au cours desquelles, à chaque fois, il s’est passé un évènement...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

À la différence de l’espace, le temps est une dimension incontrôlable. Qu’on le veuille ou non, la flèche du temps semble dirigée invariablement vers le futur. « Nous ne nous baignons jamais deux fois dans le même fleuve », précisait Héraclite. Plus de deux millénaires se sont cependant écoulés depuis cette affirmation du philosophe grec. Aujourd’hui, à l’heure de la science atomique et de la conquête spatiale, notre regard sur le cosmos...