jeudi 14 janvier 2016

La Supra-conscience



Nous sommes tous programmables. La morale, programmation notable, fait de nous des êtres terriblement limités. Par son biais, le système installé en nous a érigé des garde-fous si implacables, si fortement culpabilisants, que nous sommes maintenus dans un espace psychologique clos extrêmement réduit. De plus, l’histoire universelle, dans sa version officielle, nous est injectée depuis l’enfance, greffée dans notre cerveau sans notre consentement (transmise de force).
Nous avons été des acteurs passifs d’une lobotomisation particulièrement efficace puisqu’elle est l’habile produit de techniques de robotisation, de deshumanisation donc, plurimillénaires (conditionnement est le terme humainement plus acceptable). Il en résulte que notre relation à la Vérité Authentique Omniprésente est quasiment nulle et que toute notre vie devient le produit direct de cette « programmation-référence » ou PR.
supra conscience
La réflexion que je vous offre à présent exige que vous sortiez un instant de cet espace moralement acceptable prévu pour vous. Je vais donc vous demander de fuguer quelques minutes. Cette escapade interdite est nécessaire si vous voulez entendre pleinement ce que j’ai à vous dire.
Cet article établit un parallèle entre la stratégie globale actuelle (politique, sociale, économique) et la démarche occulte des forces noires. C’est un cri d’alerte qui saura je le souhaite, éveiller votre vigilance, votre lucidité, sans pour autant alimenter une vaine paranoïa. Pour ceux qui m’ont déjà lu, vous n’êtes pas sans savoir que la nature de ce monde est plurielle et, connaissant bien cette structure complexe invisible, je peux d’ores et déjà affirmer que nous entamons actuellement une phase de dégradation énergétique majeure où l’humanité, toujours plus nombreuse, sera paradoxalement annihilée. Nous allons ensemble voir de quelle façon.
En parcourant les couloirs de sa vie, l’humain conscient se retrouve tôt ou tard face à un dilemme incontournable : se fondre dans la masse et disparaître, ou fuir l’uniformisation pour finalement se marginaliser. Voilà donc le contexte actuel auquel il est impossible d’échapper en ces débuts de 21ème siècle.
Nous allons remonter le fil du temps, analyser les techniques d’oppression énergétique que nous subissons tout au long de notre vie et explorer les mirages qui nous ont assailli dès notre enfance pour nous emporter finalement… bien loin de nous-mêmes.
La brève cartographie qui suit des différentes composantes du corps vous permettra de mieux comprendre à travers quels biais se joue le drame humain auquel nous assistons passifs chaque jour.
Notre corps physique est généralement intoxiqué par toutes sortes de substances plus ou moins toxiques: mauvaises graisses, excès de sucres, pollution atmosphérique et ondes électromagnétiques, toxines alimentaires, alcool, cigarettes, médicaments, drogues en tous genres, etc…
Notre corps mental est quant à lui insupportable car omniprésent et asphyxiant, insaisissable et incontrôlable, fondamentalement égocentrique et obsessionnel, généralement frustré, paranoïaque, tantôt oppresseur, tantôt oppressé… totalement conditionné par notre éducation et nos multiples expériences quotidiennes. Largement valorisé et constamment plébiscité par nos cultures modernes, nous le subissons chaque jour davantage.
Notre corps de distribution énergétique, totalement méconnu, généralement méprisé, est le plus souvent endommagé : ses « conduits » sont obstrués et il souffre de parasitage (voir : Pénétrer le mystère dans mon recueil Double Vision sur mon site). Son potentiel s’en trouve ainsi considérablement réduit et il devient source de pathologies dans les corps physique et mental. Les maladies ainsi provoquées demeurent bien souvent inexplicables pour la médecine conventionnelle. Ce réseau complexe de filaments énergétiques survit tant bien que mal à l’indifférence générale. Purifier et réactiver le corps de distribution énergétique c’est donc reconquérir notre santé.
Quant au fameux corps spirituel (l’âme), dont la présence demeure pour le plus grand nombre insoupçonnable et insondable leur vie durant, il reste quasi inactif. Mais silencieusement il hurle. Son acolyte, le Caducée, travaille lui-aussi de façon incognito. C’est une énergie vivante de guérison en sommeil chez la plupart d’entre nous. Il n’est pas le symbole de la médecine pour rien : il a le pouvoir d’exercer ses fonctions curatives sur tous les corps qui nous composent et de restaurer notre vitalité et notre bien-être originels (voir : L’éveilleur, le tonnerre). Ensemble, ils vibrent de façon continue mais discrète, afin de maintenir un niveau de vie tout juste acceptable. Cette quadrature garantit tout de même le bon fonctionnement des corps physique et mental (les plus connus).
Mais force est de constater que nous sommes loin d’avoir trouvé l’harmonie ou une quelconque cohérence entre les différentes parties qui nous constituent, ces éléments essentiels qui soutiennent incontestablement notre existence.
Reste à évoquer les entités étrangères fondamentalement aliénantes et issues du bas astral qui troublent toujours plus notre équilibre déjà bien précaire. Parmi elles, on peut citer les esprits de défunts, les entités démoniaques et les interventions plus ou moins extraterrestres (abductions en tous genres largement évoquées dans News of T.). Nous pourrions à ce sujet décrire longuement les divers types de parasitages que ces entités opèrent sur les êtres humains, l’influence directe qu’elles exercent sur leurs différents corps, ainsi que la nature et les conséquences de ce parasitage (perversions psychiques, viols nocturnes, possessions, manipulations à distance, dépôt de mouchards). Mais cela ferait l’objet d’un ouvrage entier. Pour finir en beauté cet accablant tableau, n’oublions pas tout de même les entités célestes qui tentent de créer des ponts de liaison entre leur monde et l’être humain afin de le guider ponctuellement ou sur un long terme, selon son degré d’ouverture et de réception (disponibilité mentale et énergétique).
Enfin, je pourrais encore évoquer les différentes nuances identitaires qui sous-tendent notre espèce aujourd’hui, à savoir les différentes « races » qui la composent : reptiliens, élémentaux, humains… Elles ont un impact considérable sur nos ambitions, nos traits de caractères, nos facultés intellectuelles, notre connexion naturelle aux éléments, notre potentiel intuitif et instinctif, notre sexualité, le développement de notre masse corporelle, notre apparence et nos choix de vie. Tous ces aspects génèrent de surprenantes mutations chez l’individu à travers son cerveau et son corps énergétique, multipliant ainsi les résultats identitaires à l’infini…
Depuis l’aube des temps l’Homme se cherche. Aujourd’hui pour répondre à la demande, les solutions prêtes-à-consommer ne manquent pas : basées sur des orientations et croyances alternatives, les formations en développement personnel, les médecines naturelles holistiques et autres lois d’harmonisation énergétique largement popularisées ces 30 dernières années sont, comme tout le reste, soumises à la loi du marché. Elles sont donc formatées pour correspondre à ce que l’Homme moderne attend d’elles: immédiateté, facilité, rendement, conforts intellectuel et physique (améliorant au passage la productivité des individus sans menacer les fondements idéologiques du système). Elles exploitent donc allègrement la très en vogue philosophie des raccourcis, piochant de façon superficielle à gauche et à droite leurs théories. Les Occidentaux assistent ainsi à l’apparition en continu de méthodes et de thérapies étonnantes prétendument différentes et toujours plus efficaces. La fascination pour la nouveauté, l’exotique, le fantasme est exploitée pour éveiller l’intérêt constant du consommateur fondamentalement frustré.
En bonne ogresse, la civilisation contemporaine paralyse nos efforts et nous offre l’accès à une identité archétypale bien commode mais sinistrement pâlichonne par rapport à la « réalité profonde et silencieuse » que nous portons en nous toute notre vie. Elle aimerait bien s’exprimer cette vérité, mais les couches toujours plus nombreuses d’émotions, de mémoires, de traumatismes, de milliards d’informations, de conditionnements, d’injonctions et d’interdits s’entassent lourdement, telles de solides couches sédimentaires qui achèvent de rendre notre « source » définitivement inaccessible. Alors une profonde vacuité s’installe, parfois même la dépression que nous accueillons bien mal, il va s’en dire. C’est le signal qu’il est temps ! Il est temps de retrouver la clé, le chemin, la direction… Prenez-le comme un message très clair qu’il faut vous reconnecter à votre identité originelle.
C’est à cet instant précis que tout se complique. Pourquoi ? Parce que revenir à Soi c’est transgresser les lois du réseau occulte, cela ne va pas sans conséquences. Oui, car l’esprit de la ruche vous a répertorié et a déjà repéré vos ambitions récalcitrantes! Comment ? Oh, mais c’est très facile. N’imaginez surtout pas que les forces noires ont autre chose à faire. Vous êtes leur gagne-pain alors croyez-le ou non, elles vous ont à l’œil depuis que vous vous êtes dressé sur vos petites jambes. Vous extraire de la Supraconscience uniformisante ne peut passer inaperçu car vous faites partie d’un Tout uniforme et cohérent, centré autour d’une supraconscience commune totalitaire. Vous en extraire est vécu comme une rébellion au sein de cette unité rigide et multidimensionnelle. Si vous pouviez traverser le voile de l’Invisible, vous seriez frappé par l’apparent chaos qui règne dans cet occulte innommable, indescriptible, mais silencieusement guidé par une autorité indétrônable (lire Pénétrer le mystère sur mon site).
Outre la peur qu’il inocule en vous et qui fonctionne comme un venin paralysant, voici la première technique utilisée par l’esprit de la ruche pour vous maintenir dans son système carcéral : chacun d’entre nous a des besoins et des fantasmes personnels spécifiques. Malheureusement pour nous les forces noires les connaissent par cœur. Cela paraît invraisemblable, mais c’est vrai. En effet, elles ont accès à toutes nos données énergétiques, facilement visibles depuis leur dimension. Il leur suffit simplement de décoder les données contenues dans nos différents corps. Elles n’ont plus alors qu’à envoyer les informations opportunes directement à votre antenne réceptrice : le cerveau. À cet instant précis votre encéphale se met en mode « téléchargement » et réceptionne diverses programmations tout en les analysant et en les répertoriant méthodiquement. De pseudo-solutions prêtes à l’emploi vous parviennent spontanément et vous criez « Au génie ! ». Ainsi pour résoudre vos difficultés ou encore répondre à un besoin fondamental, il vous suffira de : a) Prendre des vacances au cœur de la nature, b) Changer de copine, c) Démissionner et faire une formation, d) Prendre un appartement plus spacieux, e) Participer à une session chamanique, f) Entreprendre une cure détoxifiante, etc. etc…
Certes, les propositions-gimmick sont ici grossièrement stéréotypées. Mais nous ne sommes pas bien loin de la tragi-comédie que vous subissez malgré vous : médiums inconscients, vous vous perdez dans un dédale de réactions téléchargées et ultra-conditionnées, dans une spirale sans fin et stérile. Votre conscience vous rend la vie impossible, vous partez dans toutes les directions tant les propositions ne manquent pas, c’est l’emballement, vous allez vous perdre. Perdre votre temps et bien plus encore.
Alors, qui sont ces obscures sentinelles que l’on ne voit jamais ou presque ? Certains d’entre nous les sentent. D’autres encore les entraperçoivent. Mais nombre de ceux qui les voient vraiment et les subissent finissent leurs jours en HP, sous camisole chimique, malheureusement pour eux. Si vous pouviez voir ou encore si je vous décrivais ce à quoi nous avons à faire, vous seriez littéralement pétrifiés et ne retrouveriez la parole qu’après de longues heures de silence. Car la réalité est foncièrement inacceptable pour le mental, et pour cause. Seule l’intuition (porte du cœur) vous permettra de me suivre un peu plus avant dans ce scénario décadent.
La plupart de ceux qui resteront pour écouter la suite possèdent une sorte de « sixième sens » et n’ont plus besoin de livres pour leur raconter des histoires réconfortantes. Ceux-là savent intuitivement. Ils savent mais ne se l’expliquent pas et ne l’admettent pas réellement. Éternels équilibristes, ils demeurent suspendus à un fil bien fragile qui peut se rompre à tout instant, et ils ont le vertige des hauteurs. C’est une situation délicate, parfaitement inconfortable. Ceux-là ont tout essayé déjà, ils sont fatigués et désabusés, ils ont fini par perdre patience et espoir. Cheminant seuls, ils ont cherché partout mais n’ont trouvé aucun écho à leur terrible pressentiment en ce bas-monde, pas un bras tendu. Comment cela se peut-il ? Peut-être ont-ils trop d’imagination, ou bien sont-ils trop sensibles, trop exigeants, comme se plaît à les taquiner leur entourage gentiment méprisant. C’est alors qu’au son de la vérité, leur sixième sens se réveille à nouveau et instantanément leurs yeux s’écarquillent. Ils ne savent pas pourquoi mais ce silence est plus parlant que toutes les sottises accumulées ces 10 dernières années au cours de leurs stériles recherches. Certains ressentent la formation d’une paix si parfaite, si nourrissante, qu’ils en jubilent.
Alors, entrons dans le concret chers amis, c’est le moment de couronner votre persévérance, votre foi invétérée. De quoi s’agit-il ? Quelle est cette paix saisissante qui paraît vous parler au cœur même du silence? Une seule chose à retenir : la longueur d’onde qui caractérise cette paix bien particulière, celle qui se forme soudainement en présence d’une vérité existentielle et incontestable, une vérité tant attendue. C’est une vibration spécifique, réelle, physiquement perceptible qui paraît dotée d’une intelligence propre et pour cause ! Elle vient de la Source, elle est Intelligente, elle est vivante, se glisse partout, entre les mots, entre les regards, les images, et transmet une information très claire, une évidence immédiatement perçue par la zone énergétique du cœur qui dès lors bloque l’activité cérébrale.
C’est une expérience que l’on n’oublie pas, croyez-le. Tout bon Occidental foncièrement cartésien ne manquera pas de souligner l’aspect inhabituel et quelque peu étrange d’un tel événement. « Ainsi le vide énergétique existe !! ». Nommez cette expérience comme bon vous semble mais l’important est que cet instant olympique va vous transfigurer à jamais. Vous faites l’expérience d’un instinct de conservation si puissant, si évident, que toute nouvelle fiction astucieusement scénarisée par votre « ami » le cerveau vous apparaît à présent fade et dramatiquement inintéressante.
Voilà. Ce principe est d’une simplicité déconcertante, et encore heureux je dirais ! Car votre mental est obèse en informations alambiquées, stériles et paralysantes. Cela vous n’en pouvez plus. Vous vous êtes engraissé au profit de votre besoin de confort et de satisfaction immédiats. Mais à présent, le vent du nord vient de souffler. Un vent frais, léger et captivant, délicieusement rajeunissant.
Il est vrai, peu d’entre nous empruntent ce chemin car les forces contraires sont telles que la résistance est quasi contre nature. Mais si vous ne prenez pas ce chemin dès cet instant, vous le prendrez tôt ou tard car vous avez flairé sa présence. Il est là autour de vous, vous le savez désormais et plus rien ne vous le fera oublier. Les recettes n’existent pas dans cette démarche de re-connaissance. Tout est nouveau, différent, indéchiffrable, incalculable. Le temps lui-même se dilate. Vous êtes conscient d’un processus particulièrement important : la puissante pulsion de vie.
Cet aliment vital est une composante intrinsèque de votre corps spirituel qui se joint au Caducée encore appelée Kundalini, énergie serpentine de guérison (ce n’est pas qu’un symbole médical), pour vous aider dans votre entreprise. Ce surplus d’énergie nouvelle vous nourrit à tel point que vous poussez secrètement un cri unique et profond : « Oui, encore, merci ! ». Les circuits du vieux corps de distribution énergétique se remettent à vrombir. Votre regard est plus perçant, votre cœur bat comme si vous étiez amoureux. Et peut-être l’êtes-vous d’une certaine façon ! A cet instant et pendant quelques secondes encore, votre mental trouve enfin son maître : cette énergie est si vivifiante qu’il ne peut, ni ne veut plus lutter. Voilà enfin que le monde s’éclaire.
Je pourrais vous parler des heures de cette formidable énergie si délicieusement essentielle pour nous (voir : L’Éveilleur, le tonnerre sur mon site). Nous qui croulons lourdement sous les ordres incessants, les idées convenues, les scoops alléchants… La fascination pour cette société qui nourrit l’Homme en le remplissant d’informations et de programmations quotidiennes de toute sorte, fait de lui une ombre, un vulgaire réservoir à détritus inutiles et invalidants. Oui, la société vous a longuement suggéré l’existence de cet aliment vital (sans jamais réellement vous en offrir l’accès) à travers d’admirables campagnes de publicité où des gens heureux, bras levés au ciel, doigts en forme de cœur, gloussent bêtement de bonheur… Partout cette lumineuse condition est vulgairement dépeinte. L’inconscient collectif peut la nommer, la décrire sans jamais l’avoir réellement vécue. En effet, le principe de l’universelle machination esclavagiste est d’induire la « carotte » dans nos esprits fascinés et frustrés ! Car inconsciemment, ils courent après elle depuis les origines du monde. Partout vous la verrez mise en scène, vous pourrez au mieux définir intellectuellement le concept du bonheur et de la vraie vie mais il restera à jamais un concept. Remarquable n’est-ce pas ?
Nous avons affaire à un système si précis, si étonnamment psychopathique et machiavélique que l’on se demande au fond si tout cela est réellement possible, si ce ne sont pas là encore que d’extravagants délires littéraires !
Que se passe-t-il en réalité ?
La période de révolte de l’adolescence est le dernier rempart face aux harcèlements occultes invisibles auxquels l’individu doit faire face. Généralement tout se joue à cet instant.
Durant sa jeunesse l’adolescent insurgé se bat pour se distinguer de ses parents, il se dresse en réalité contre les programmes qui ont été installés en lui (cf. L’éveilleur, le tonnerre). Secrètement humilié par des promesses non tenues, résigné et frustré, il juge la société et ses parents, tout en se laissant avaler par d’illusoires espoirs de liberté, de justice et de pouvoir promus par un environnement douteux. Face à un monde perverti, à l’agonie et assujetti, l’adolescent se soulève – sans secours aucun car ses parents ont muté depuis bien longtemps – pour se laisser finalement happer par un tourbillon infernal d’une puissance colossale. L’éducation nationale, les mœurs outrageusement sexualisées, le matraquage médiatique ont tôt fait d’achever l’œuvre en cours : l’anéantissement de l’accès à son identité réelle (voir l’article « L’empire du serpent noir »).
Sur le plan occulte, ces liens sociaux peuvent être considérés comme des pactes plus ou moins conscients passés avec les fameuses sentinelles, celles-ci s’activant quotidiennement à capturer les Hommes dans leur toile depuis leur dimension parallèle. Ces dernières font pression chaque jour pour pousser notre adolescent à abandonner la bataille.
C’est un véritable rouleau compresseur dont nul ne saurait réchapper. Car évidemment les besoins quotidiens, la peur et le manque de confiance en soi lui sont chaque jour inoculés en lui et ne laissent qu’une faible marge de manœuvre. L’adolescent abdique, baisse les bras et finalement rentre dans les rangs, vaincu et soumis. En acceptant ainsi des liens compromettants, l’individu alors en pleine mutation énergétique, va inconsciemment saboter son destin sacré en le remettant au plus offrant. Lorsqu’il aura totalement cédé, il se laissera rattraper par ses propres programmations qui se mettront furieusement en marche et feront de lui la « réplique » même de ses parents, alors qu’il se sera battu de tout son soul contre cette fatalité. Adieu donc les rêves d’enfants, les belles promesses, la magie des premiers âges, toutes ces merveilles sont subtilisées, emportées par les identités invisibles qui gouvernent l’humanité depuis la nuit des temps et qui se rient bien de notre incrédule innocence (cf. Les Fils de l’Aurore).
La souplesse et la vivacité de la jeunesse déclinent alors progressivement pour céder la place à une lente rigidification du corps et de l’esprit, pour finalement accoucher d’une nouvelle personnalité fondamentalement psychorigide. C’est donc de cette façon que généralement l’Homme avorte son épanouissement identitaire véritable. Il se perd au profit de « l’identité de masse ». Les plus récalcitrants rendent les armes plus tard, peu avant la quarantaine, dévastés par la solitude, le désarroi, l’incompréhension des proches et bien souvent aussi, l’échec professionnel et les difficultés matérielles.
C’est ainsi que des millions d’individus sont quotidiennement supprimés, dépossédés de leur essence, de leur identité propre et littéralement remplacés par une armée d’ombres sans âme. En toute passivité, en toute innocence, nous assistons chaque jour à l’holocauste du genre humain. Prenez du recul et vous vous rendrez compte que certaines personnes de votre entourage paraissent absentes, totalement vide de bon sens, vous ne retrouvez plus en elles ce qui en faisait des êtres jadis si charmants et si attachants. Tôt ou tard, vous finirez par vous rendre compte que le manque de cœur et de solidarité que vous constatez n’est pas forcément dû à des attentes naïves et déplacées. Non, vous n’êtes pas gourmands, vous êtes simplement et légitimement soupçonneux. Vous avez probablement saisi, sans toutefois totalement y adhérer, que ce plan machiavélique n’est pas complètement issu de votre paranoïa complotiste. Ce goût désagréable de vide relationnel vous le connaissez déjà très probablement : la chaleur laisse place à l’indifférence, les échanges deviennent stériles, les projets infructueux et pire encore, vous êtes parfois témoin de crises de personnalité assez étranges et dérangeantes, mais vous préférez les oublier ou encore les étiqueter comme « trouble XY de la personnalité ». Autour de vous, vous remarquez que le fond n’y est plus : vos proches sont méconnaissables tout comme vos amis, votre mari, le père ou la mère que vous avez connu enfant… En effet, les gens meurent autour de vous, ils disparaissent sans pour autant cesser de vivre. Ils sont littéralement remplacés par la volonté globale unificatrice que les « spécialistes » nomment avec entrain « l’instinct grégaire » ou encore « la pensée uniforme ».
Voilà donc des millions de gens qui s’activent pour le salut de la nation, œuvrent quotidiennement pour la victoire de leur statut social, affectif et professionnel sans réellement prendre le temps d’observer la machine infernale qui les a engloutis, sans goûter aux instants essentiels et sacrés auxquels la Vie les convie à tout moment. Car une fois neutralisé et « mort » à lui-même, n’importe quel individu devient un outil directement utilisable par les forces en cas de besoin. Un vulgaire pion sur l’échiquier. A supposer que les forces veuillent vous atteindre personnellement, il leur suffit de prendre momentanément le contrôle d’une personne que vous croisez dans la rue ou ailleurs et de parler, d’agir à travers elle. La scène politique, économique, l’actualité, ne sont que le reflet de ces opérations occultes menées en masse depuis l’Invisible. On a coutume d’analyser et de commenter les effets de cette manipulation dans le monde mais on passe à côté de la cause imperceptible du problème, on ne soupçonne pas l’existence d’un esprit unique globalisant, manipulant les populations elles-mêmes privées d’un libre-arbitre réel.
Et pourtant, vous-dites-vous, ces gens que vous connaissez demeurent à première vue identiques, ils paraissent égaux à eux-mêmes. En effet, ce n’est pas tout à fait faux, puisque toutes leurs facultés et traits de caractère spécifiques sont littéralement récupérés mais réinitialisés à la lumière de leurs nouvelles orientations. Cette batterie de fonctions individuelles est donc conservée pour l’usage des forces et pour donner le change.
C’est leur essence qui est « moissonnée » !
Vous l’aurez compris, votre identité sacrée est un enjeu planétaire majeur. Si nous vivons les derniers instants d’une civilisation humaine médiocrement autonome, certains d’entre nous ne sont pas pour autant dupes de la vaste escroquerie qui nous mène à notre perte. Le temps n’est plus à l’optimisme bon-marché de nos parents, héritiers directs des 30 glorieuses. L’heure est au combat puisque les forces noires ont entrepris une vaste campagne d’éradication à grande échelle. Le réveil sera difficile pour ceux qui reculent l’heure du lever car ils ne s’y seront pas préparés. « Mais comment s’y préparer » me direz-vous quand l’Homme depuis l’aube des temps, ne réagit que lorsqu’il est acculé, face contre terre?
Déjouer la volonté et les stratégies de l’omniprésente Supraconscience n’est pas impossible mais l’aventure est difficile et périlleuse car nous devons tout d’abord faire face à un ennemi tout à fait inattendu : nous -même, c’est-à-dire l’agglomérat identitaire amassé et lourdement enraciné en nous qui s’est finalement auto-proclamé maître des lieux (le fameux PR). Affronter en priorité notre propre tyrannie intérieure (suprématie du Serpent noir), c’est affronter directement l’empire supraconscient. Telle est la seule révolte valable si l’on ne veut pas demeurer un éternel Don Quichotte.
Quand le courage et la ténacité vous auront convaincu que les coulisses de notre monde sont bien plus intéressantes que la scène elle-même, alors il sera toujours temps de mettre fin à cette vaste supercherie globale.
Ganji – Iurikan – Iorineka
http://newsoftomorrow.org
http://www.tarot-ganji-medium.com/
Vous pouvez partager ce texte à condition d'en respecter l'intégralité et de citr la source: http://la-source-des-sagesses.blogspot.fr/

Recevez nos derniers articles

les coups de coeur

Maître

de Sagesse

Auteur Un-connu

Si tu te contentes de boire l'eau de mon puits, demain tu mourras de soif, soit parce que j'ai fermé la porte, soit parce que je suis en voyage.

Si tu veux étancher ta soif, creuse ton terrain et tu trouveras la source car elle est en toi.

Creuse ton puits, ainsi tu auras toujours de l’eau partout où tu iras.

Le puits est en toi,

la source est en toi.

Cherche et tu trouveras le trésor qui t’enrichira.

N’oublie jamais que celui qui compte sur la richesse d’autrui est semblable à celui qui fait un beau rêve dans lequel il reçoit beaucoup d’argent, et qui constate au réveil que sa poche est vide. Le bien des autres est pour nous comme la fortune d’un rêve.

Cherche en toi et tu trouveras.


CRÉER DE LA LUMIÈRE À PARTIR DE RIEN

A sa manière, Raymond Devos avait eu l’intuition de la nature ambiguë du vide, en expliquant dans un sketch que « rien … ce n’est pas rien. La preuve c’est qu’on peut le soustraire. Exemple : Rien moins rien = moins que rien ! Si l’on peut trouver moins que rien c’est que rien vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien ! En le multipliant. Une fois rien … c’est rien. Deux fois rien… c’est pas beaucoup ! Mais trois fois...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE POINT ZERO ET CHAMP AKASHIQUE

Le champs de Cohérence akashique Les mystiques et les sages nous informent depuis longtemps qu’il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l’information, connu sous le nom de «champ akashique». De récentes découvertes en physique quantique indiquent: celui-ci est réel et il a son équivalent dans le champ du point zéro qui sous-tend l’espace comme


----------------------------------------------------------------------------------------------------------


LES CHAMPS DE TORSION PRODUIT PAR LA CONSCIENCE EST LA CLÉ DE LA « THÉORIE DU TOUT »

Les champs de torsion, la clé de la « Théorie du Tout » incluant la conscience On attribue généralement la première recherche concernant la découverte du « champ de torsion » appellée aussi « 5ème force ou élement », au russe le Pr Mychkine dans les années 1800. C’est un collègue d’Einstein, le Dr Eli Cartan qui a le premier appelé cette force champ de « torsion »

------------------------------------------------------------------------------------------------------


LA LUMIÈRE D APRÈS L'ARBRE SÉPHIROTIQUE

D’après la tradition Kabbalistique, la lumière est née dans Ain Soph Aur (Lumière illimitée), qui lui-même est né dans Ain Soph (L’infini), qui lui-même est né dans Ain (Vide absolu). Cette lumière illimitée se manifeste comme une étincelle...


-------------------------------------------------------------------------



LA MEDECINE LUMIERE -1

La Médecine Lumière Commençons par quelques définitions: Qu'est ce qu'est la médecine: La médecine de type occidentale est la science et la pratique étudiant l'organisation du corps humain (physique, qq fois psychologique), son fonctionnement normal, et cherchant à le restaurer la santé par le traitement,.


-------------------------------------------------------------------------

LE LIVRE DE NOE OU LA MEDECINE INDIENNE

Originaire de l'Inde, la médecine Indienne, ou médecine orientale, est un système médical complet et cohérent, tout comme le sont la médecine occidentale ou la Médecine traditionnelle chinoise, par exemple. Il est considéré comme le plus ancien système médical de l'histoire humaine. La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose ce savoir médical..

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA TRADITION PRIMORDIALE -2

Tradition Primordiale et Torah de Sion : Aux source de la Kabbale Originelle. Mission d’un Peuple Élu pour la réaliser Les premières questions que nous poserons dans cet exposé, sont les suivantes: Y a-t-il véritablement une Mission d’Israël parmi les Nations ? La réponse est catégoriquement: Oui! Et elle ait été préfigurée par le Patriarche Abraham, ancêtre du peuple d’Israël, et des Juifs, à qui Dieu promis la Terre d’Israël en Héritage...
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

L ÂME HUMAINE, SELON LA PHYSIQUE QUANTIQUE

Boris Iskakov est né le 14 novembre 1934 à Magnitogorsk. En 1957, il a achevé ses études à l’Institut de techniques physiques de Moscou. Auteur de la théorie des réactions en chaîne dans l’économie, il a consacré une série d’ouvrages à l’application des méthodes mathématiques en agriculture. Docteur en économie, Boris Iskakov étudie depuis quelques années les méthodes statistiques et quantiques servant à modéliser les processus qui s’opèrent...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------


LE CORPS RÉCEPTEUR DE VIBRATION ELECTROMAGNÉTIQUE

La médecine occidentale est une médecine symptomatique, qui s’intéresse plus aux conséquences qu’aux causes. L’approche réductionniste de la médecine occidentale Les médecins aujourd’hui sont éduqués pour répondre de façon chimique à une extraordinaire diversité de symptômes, dont la plupart procèdent de mécanismes ...




LE TEMPS QUANTIQUE DANS LA KABBALE 2

Lumière Sans Fin (Ohr Ein Sof) et Récipient Primordial : la Vraie Réalité La réalité du 1% Toute cette réalité où, souvent, vous avez l’ impression de marcher sur une route qui ne conduit vers nulle part, où vous faites l’expérience de l’exil intérieur, de la relativité de tout, du manque de points de référence absolus, la Kabbale l’appelle la réalité du 1%. C’est une réalité où justement existent le temps, l’espace, le mouvement, ce qui...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

LUNE DE SANG, LA FIN ET LE DÉBUT DE NOUVEAU TEMPS

Lune de sang Le livre de la Genèse dit que DIEU utilise le soleil, la lune et les étoiles pour des signes et les saisons. De tels exemples peuvent être trouvés dans la Bible, d ailleurs le calendriers juifs et basé à la fois sur le calendrier solaire et lunaire. Or il va apparaitre ces années des Eclipses 2014 et 2015, pendant les fêtes juives appelées les Tetrades, au cours desquelles, à chaque fois, il s’est passé un évènement...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

À la différence de l’espace, le temps est une dimension incontrôlable. Qu’on le veuille ou non, la flèche du temps semble dirigée invariablement vers le futur. « Nous ne nous baignons jamais deux fois dans le même fleuve », précisait Héraclite. Plus de deux millénaires se sont cependant écoulés depuis cette affirmation du philosophe grec. Aujourd’hui, à l’heure de la science atomique et de la conquête spatiale, notre regard sur le cosmos...